Les paysages recyclés du Point D et de Raphaël Millot

IDEAT dévoile le fruit d’une association entre designers et éditeurs soutenue par l’Incubateur VIA Design. Ce mois-ci : Le Point D, une jeune maison d’édition qui collabore avec le designer Raphaël Millot.

L’upcycling n’est pas qu’un hobby d’amateurs de DIY (do it yourself ou faites-le par vous-même) ou de fans de la maxime de Lavoisier, « Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme », maxime que Le Point D a faite sienne. Cette maison d’édition, créée en novembre 2016, propose des meubles de designers personnalisables et abordables, vendus sur Internet. Elle a intégré l’Incubateur VIA Design 2017, aux côtés de Raphaël Millot, avec un projet autour du recyclage.

Le designer Raphael Millot.
Le designer Raphael Millot. DR

« Nous voulons montrer qu’il est possible de créer des objets à la fois beaux et issus d’une démarche d’économie circulaire, conçus à partir de matériaux recyclés, explique Xavier Daublain, cofondateur avec Damien Sanoner du Point D. Pour cela, nous travaillons avec Made by EcoMenuiserie, une association d’insertion professionnelle, et Invent’R, une ressourcerie à Valence, qui a mis à notre disposition divers matériaux : miroir, Plexiglas, verre et MDF. Et, bien sûr, Raphaël Millot, un designer dont nous apprécions l’univers, mais avec qui nous n’avions pas encore réussi à travailler. »

Xavier Daublain et Damien Sanoner, les cofondateurs de Point D.
Xavier Daublain et Damien Sanoner, les cofondateurs de Point D.

C’est chose faite avec le projet « Re-Up », pour « Réemploi & Upcycling », une étagère personnalisable. Son principe : partant d’une base en MDF mélaminé, le designer a imaginé des modules à la fois décoratifs et pratiques. « J’ai conçu des pièces en trois tailles et divers matériaux qui offrent un miroir, un serre-livres, une protection contre la chute d’objets… Les formes, couleurs et matériaux évoquent les éléments de la nature et composent également des paysages que l’on recrée à loisir », explique Raphaël Millot.

Exemple d’étagère Re-Up de Raphaël Millot.
Exemple d’étagère Re-Up de Raphaël Millot.

L’appui du VIA porte principalement sur la communication autour du projet. Xavier Daublain aimerait utiliser la vidéo pour expliquer le produit et la démarche globale. « Le VIA et ses partenaires nous aident à peaufiner le discours sur “Re-Up” », indique le dirigeant. Pour autant, Le Point D sait faire parler de lui : sa participation au salon Maison & Objet en 2017 (et cette année encore) lui a valu d’être repéré par l’ICFF (International Contemporary Furniture Fair) de New York, qui a choisi la mai- son d’édition pour intégrer la catégorie des cinq « French Emerging Designers » lors de l’édition de mai 2017.

A l’utilisateur de créer le « paysage » qui colle à son humeur ou sa déco.
A l’utilisateur de créer le « paysage » qui colle à son humeur ou sa déco.

• IDEAT est partenaire de l’Incubateur VIA Design.
Suivez l’actualité du VIA sur Via.fr et visitez la galerie au 120, avenue Ledru-Rollin, 75011 Paris.
Tél. : 01 85 73  16 48.

L’INCUBATEUR VIA DESIGN

Ce programme met en rapport un éditeur-fabricant avec un designer pour développer un produit ou une collection. Il apporte un accompagnement personnalisé : marketing, juridique, technique… IDEAT suivra les 9 collaborations lauréates jusqu’en septembre 2018, où les projets seront tous exposés à la Galerie VIA.

The good concept store La sélection IDEAT