Tourisme : Södermalm, l'île de la hype à la suédoise

À deux pas du centre historique de Stockholm, l’île ouvrière de Södermalm s’est transformée en QG des créatifs suédois. Dressée sur la Baltique, elle déploie des micro-villages qui attirent les hipsters férus de hors-piste. IDEAT vous emmène en Suède !

C’est ainsi qu’en cinq ans, l’île a peu à peu supplanté Stureplan au hit-parade des coins cool, avec ses terrasses (chauffées) où déguster une bière tout en relisant Millenium. Car Södermalm est l’élément central de la célèbre trilogie de Stieg Larsson ! On suit les adresses de l’auteur comme le Petit Poucet les petits cailloux, depuis l’agréable Kaffe (proche de Maria-torget) jusqu’à l’immeuble Art déco du domicile de son personnage Lisbeth Salander, situé au creux de l’éblouissante corniche maritime de Blecktornsgränd.

Les boutiques de Södermalm : Nordlings.
Les boutiques de Södermalm : Nordlings. Guillaume Rivière pour IDEAT

Présentant un profil en amande, l’île comporte aussi un pic rocheux, le Skinnarviksberget. Au coucher du soleil, la foule y trinque joyeusement en toisant la vieille ville, par-delà l’or de la Baltique où voguent ferries et yachts privés. Les côtes nord et ouest de Söder, plus développées, sont semées de lignes de train, de métro et de ponts, qui vous déposent vers des lieux hype comme Pålsundet ou Hornstull, dont les allées piétonnes sont le fief des galeries.

Les boutiques de Södermalm : Swedish Hasbeens.
Les boutiques de Södermalm : Swedish Hasbeens. Guillaume Rivière pour IDEAT

Le plus fameux, Nytorget, augmente encore l’appel d’air chaque jeudi soir grâce aux boutiques ouvertes jusqu’à minuit et aux musiciens qui s’emparent de son parc. En revanche, côté sud, à Årstaviken, notre bout de territoire conserve son naturel sauvage, au grand ravissement des habitants qui profitent de plages, pistes cyclables, canoës, kiosques et saunas, sans avoir à sortir de leur chère île, ayant même à disposition un port de plaisance. Enfin, la rive est, bien que peu sexy pour cause de gros chantier portuaire, fut délaissée (sauf épisodes rares), traînant une réputation sulfureuse.

Chez les céramistes Blås & Knåda.
Chez les céramistes Blås & Knåda. Guillaume Rivière pour IDEAT

Thématiques associées

The Good Spots Destination Suède

The good concept store La sélection IDEAT