Dyson signe la mort de l’aspirateur-traineau

Sans fil, ni sac ni traîneau, le dernier modèle de Dyson atteint pourtant les performances d'un aspirateur classique. La fin de toute une génération de produits ?

Le glas des aspirateurs-traîneaux aurait-il sonné ? C’est en tout cas la conviction de James Dyson. L’entrepreneur britannique vient de dévoiler le Cyclone V10, un nouveau modèle combinant légèreté et puissance grâce à un moteur innovant qui risque de marquer le début du règne exclusif des aspirateurs-balais. D’ailleurs, l’entreprise a annoncé que les modèles à traineaux allaient prochainement disparaître de son catalogue.

Le V10 se veut aussi robuste que léger.
Le V10 se veut aussi robuste que léger. Dyson

« C’est grâce à ce moteur que nous avons pu revoir intégralement le format de l’aspirateur et obtenir les meilleures performances d’un appareil sans fil, jamais égalées chez Dyson. C’est pour cette raison que j’ai cessé de développer des aspirateurs-traîneaux. » James Dyson.

James Dyson, fier de son nouveau modèle.
James Dyson, fier de son nouveau modèle. Dyson

Après avoir ringardisé les aspirateurs munis d’un sac dès la fin des années 1970, l’inventeur a fait appel à quelques-uns des 1 000 ingénieurs maison pour donner un nouveau souffle à son système d’aspiration cyclonique. Totalement repensé, le moteur numérique, désormais disposé à la verticale, augmente ses performances de 20 % grâce à un flux d’air linéaire et une nouvelle turbine au profil plus étroit, paradoxalement plus efficace.

Placé à la verticale, le moteur gagne en performance.
Placé à la verticale, le moteur gagne en performance. Dyson

En tournant à 2 000 tours par seconde, le moteur propulse l’air dans le cyclone à 200 km/h. Une vitesse inédite, qui permet de séparer les particules de poussière les plus microscopiques et ainsi éviter l’encrassement du filtre. Avec un volume presque doublé, le collecteur se vide moins fréquemment tandis que la batterie gagne en autonomie et atteint une durée d’aspiration proche de 60 minutes, aidée par une judicieuse gâchette de démarrage qui évite tout gaspillage d’énergie.

La nouvelle turbine, aussi efficace que celle d’un aspirateur classique.
La nouvelle turbine, aussi efficace que celle d’un aspirateur classique. Dyson

En plus de capturer 99,97 % des allergènes, le Cyclone V10 s’adapte à la pression de l’air grâce à des capteurs qui détectent l’altitude et la température pour offrir des prestation constantes, dans un massif montagneux comme au niveau de la mer. Un concentré de technologies à deux doigts de prédire la météo, qui, à terme, devrait entériner la disparition des aspirateurs à tuyaux brevetés par Hoover en 1936. La fin d’une époque…

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT