© Ground Control - Nicolas Hoffmann

Spot : Ground Control, Paris a l’air libre

Après des mois passés à planter le décor, la tour de contrôle vous propose de décoller pour une nouvelle vie ! Dans cette immense friche, on arrive à midi pour casser une graine, suivre un cours de jardinage ou faire des emplettes vintage et on repart à minuit après un concert. Requinqué.

Il était temps ! Quatre ans à les accompagner dans Paname, des Docks du XIIIe jusqu’aux aiguillages de la Chapelle, sous diverses appellations : Ground Control ou Grand Train. Un univers souvent lié au rail, puisque la SNCF leur cède de façon transitoire son patrimoine, avant nouvelle affectation. On attendait la suite. Eux, c’est La Lune rousse, un « producteur culturel et concepteur de projets hybrides » qui organise ces espaces en un immense terrain de jeux mêlant bon sens et bon son, street food insolite, et attirant chineurs en herbe et jardiniers du dimanche, adeptes du yoga ou des clés à molette.

Berlin à Paris ? La Halle Charolais, un ancien centre de tri postal de 4 500 m2 appartenant à la SNCF, s’est transformée, depuis le 9 février, en un espace pluridisciplinaire.
Berlin à Paris ? La Halle Charolais, un ancien centre de tri postal de 4 500 m2 appartenant à la SNCF, s’est transformée, depuis le 9 février, en un espace pluridisciplinaire. © Ground Control - Nicolas Hoffmann

En plus des plateformes de la vieille Sernam déjà transformées en guinguette l’été dernier, la SNCF a ouvert 4 500 m2 d’espaces transitoires attenants, près de la gare de Lyon. Presque un rêve pour ces trublions « libres et curieux » qui aiment penser la ville en une utopie contagieuse, créative et festive. Dès le mercredi midi, on s’attable à l’abri pour piocher dans les cuisines du monde : que du bon ! La Résidence, à la fois restaurant et lieu de formation, invite, elle, des chefs réfugiés. Le temps de confier le petit à Hors-control, une nursery à l’esprit punk, et on file à l’atelier plantations proposé par Mama Petula. Après quelques parties sur les consoles du Videodrome, on passe écouter Radio Ground Control, une libre antenne pour « ceux qui réenchantent Paris ».

Street food et ateliers manuels en tout genre se mêlent à la création artistique… Une vision à la fois bohème, lifestyle, solidaire et 2.0 de la vie et de la ville de demain.
Street food et ateliers manuels en tout genre se mêlent à la création artistique… Une vision à la fois bohème, lifestyle, solidaire et 2.0 de la vie et de la ville de demain. © Ground Control - Nicolas Hoffmann

Entre expos photo, rencontres, salles de bien-être ou de dessin et concerts, la Zone franche ne chôme pas. Dehors, le Grand Verger est un moyen citadin de se mettre au vert. L’été prochain, d’autres corners y mettront, eux, les bouchées doubles : galettes bretonnes bio, fishburger nordique et asado argentin. Un verre au Long Courrier et c’est le décollage immédiat. Espace pluridisciplinaire vertueux (matériaux de récup, biodéchets, économie circulaire, fabrication de produits d’entretien), solidaire (pour les personnes en difficulté), Ground Control a parfaitement pigé les envies de slow life contemporaines. Une épiphanie durable à partager sans modération.

Ground Control, 81-87, rue du Charolais, 75012 Paris.
Entrée libre, du mercredi au vendredi : 12 h-minuit ; le samedi : 11 h-minuit ; le dimanche : 11 h-22 h.
Groundcontrolparis.com

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT