Le duo Kaschkasch se dévoile dans son studio à Cologne

Les premières lettres associées de leurs deux patronymes ont donné à ce jeune studio de design son heureux nom. En quelques années à peine, Florian Kallus et Sebastian Schneider se sont imposés dans l’industrie internationale du meuble par leur vision contemporaine, teintée d’une élégance fonctionnelle, qui séduit autant les particuliers que l’univers du contract. IDEAT vous fait la visite de leur studio à Cologne.

Au-delà de cette success-story, ce concept d’exposition a démontré non seulement la vaste gamme d’objets sur laquelle s’est penché le duo mais aussi le souci du détail qui caractérise ses projets. C’est précisément cette volonté de décliner les éléments essentiels de chaque idée et d’en optimiser les composants pour leurs aptitudes à la production en série, qui rend si appréciable le travail du duo. Tous deux de formation artisanale, ils ont été apprentis menuisiers avant de se découvrir lors de leurs études de conception de produits à Münster.

Chez Kaschkasch, la dimension ludique n’est jamais loin. C’est ainsi que l’on découvre que la lampe à poser Cap (2014), avec son abat-jour réglable, éditée par Normann Copenhagen, a pu avoir comme origine le poussin anthropomorphe Calimero !
Chez Kaschkasch, la dimension ludique n’est jamais loin. C’est ainsi que l’on découvre que la lampe à poser Cap (2014), avec son abat-jour réglable, éditée par Normann Copenhagen, a pu avoir comme origine le poussin anthropomorphe Calimero ! Sabrina Rothe

Dans leur thèse commune de fin de cursus, ils exposaient déjà le projet de lancement de leur studio de design – logo compris – et la conception de divers produits. C’est dans les locaux inondés de lumière d’une ancienne sellerie du quartier de Zollstock, à Cologne, que Florian, originaire de Bonn, et Sebastian, de Hanovre, se sont installés, fin 2011, sous le nom de Kaschkasch. « Cologne, grâce aux salons IMM et Orgatec, nous a semblé l’endroit idéal pour un bureau d’études spécialisé dans le mobilier et le développement de produits. De plus, nous savions que nous pourrions y bénéficier d’un bon réseau d’artisans du bois et de la métallurgie. Et nous y connaissions quelques personnes avant d’emménager », raconte Florian.

Sur le bureau, une version bleue de la lampe Cap. Dans l’angle, le Floor Mirror (2013), édité par Menu.
Sur le bureau, une version bleue de la lampe Cap. Dans l’angle, le Floor Mirror (2013), édité par Menu. Sabrina Rothe

Au début, les deux menuisiers réalisaient eux-mêmes leurs prototypes dans l’atelier du studio. Aujourd’hui, ce sont leurs clients qui prennent en charge ce travail préliminaire, mais « sur la base des dessins, rendus et modèles détaillés que nous leur fournissons », soulignent les designers. La collaboration avec le fabricant de meubles en bois massif Zeitraum, par exemple, a débuté avec un prototype d’étagères que les jeunes créateurs ont soumis au concours de design D3 Contest lors du salon de Cologne en janvier 2014. Zeitraum acquit le modèle Hide& Park immédiatement après et le présenta au Salon du meuble de Milan trois mois plus tard.

Sur les étagères, la carte postale (bleue, en bas) réalisée au moment de l’exposition anniversaire « 5 ans Kaschkasch » au salon IMM Cologne l’an dernier.
Sur les étagères, la carte postale (bleue, en bas) réalisée au moment de l’exposition anniversaire « 5 ans Kaschkasch » au salon IMM Cologne l’an dernier. Sabrina Rothe

The good concept store La sélection IDEAT