Les Ateliers Médicis, un « lieu infini » ouvre à Clichy-sous-Bois

Inaugurés le 7 juin dernier à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), les Ateliers Médicis offrent à la banlieue et au 93 une institution culturelle plus que bienvenue, autant dédiée aux artistes qu'à ses habitants.

A la lisière de la forêt de Bondy, les Ateliers Médicis ont fait irruption dans l’enclave bétonnée de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Ouverte au public et sur son territoire, cette nouvelle résidence d’artistes vient d’être inaugurée avec deux semaines d’expositions et de performances dédiées au théâtre, à la musique, à la littérature ou encore à l’architecture, ici imaginée par le collectif Encore Heureux.

Au rez-de-chaussée, un sous-bassement métallique protège la structure en bois.
Au rez-de-chaussée, un sous-bassement métallique protège la structure en bois. © Cyrus Cornut

Présenté en ce moment même à la biennale d’architecture de Venise, au sein de l’exposition « Lieux Infinis » organisée par le collectif d’architectes, le bâtiment est conçu pour être entièrement démontable grâce à son ossature en bois. Un impératif, sachant que les Ateliers Médicis doivent a priori déménager en 2024, pour investir un établissement culturel de plus grande ampleur, prochainement construit « en dur » à quelques centaines de mètres de là.

Posée sur une charpente en pin pré-grisée, la bâche agit comme un signal au sein du paysage urbain.
Posée sur une charpente en pin pré-grisée, la bâche agit comme un signal au sein du paysage urbain. © Cyrus Cornut

Sous une bâche rouge que Sébastien Eymard, architecte-associé chez Encore Heureux, décrit comme « une balise urbaine », l’édifice « assume son caractère temporaire en jouant avec un aspect forain, dont résulte un lieu d’accueil joyeux et non-intimidant ». Un espace ouvert à tous, qui collabore déjà depuis 2016 avec les écoles, associations et centre-sociaux de la ville, pour monter des projets expérimentaux avec les artistes ou chercheurs invités durant dix à douze mois.

La terrasse, idéale pour observer les mutations du territoire…
La terrasse, idéale pour observer les mutations du territoire… © Cyrus Cornut

En plus d’un atelier principal niché sur la terrasse, ces derniers profitent également d’un plateau libre au rez-de-chaussé. Une salle d’exposition convertible en boîte noire, qui permet d’accueillir des gradins amovibles et offrir 80 places assises aux spectateurs d’une projection ou d’une pièce de théâtre. Pour l’ouverture, Stéphane Schkroun vient d’ailleurs d’y présenter « Construire », un spectacle mis en scène avec les habitants afin d’interroger « la construction de soi, d’une ville ou d’un projet culturel ».

Devant les Ateliers, une plateforme, ainsi que des cages de foot et des fauteuils nomades, conçus par le collectif colombien Arquitectura Expandida pour les habitants du Chêne Pointu, un quartier de Clichy-sous-Bois.
Devant les Ateliers, une plateforme, ainsi que des cages de foot et des fauteuils nomades, conçus par le collectif colombien Arquitectura Expandida pour les habitants du Chêne Pointu, un quartier de Clichy-sous-Bois. © Cyrus Cornut

Toujours élaborées à partir du contexte de Clichy-sous-bois et Montfermeil, les prochaines manifestations s’apprêtent maintenant à s’enchaîner jusqu’au 23 juin, en mêlant la photographie, la bande dessinée, le rap ou le paysagisme autour d’un studio de radio improvisé. Certainement la plus belle définition d’un atelier…

Ateliers Médicis, 4 allée Françoise N’Guyen, 93390 Clichy-sous-Bois.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT