Le palmarès 2018 des Compasso d’Oro, best-of du design italien

Fondé par le génial Gio Ponti en 1954 pour stimuler la créativité des designers italiens, le prix Compasso d’Oro récompense tous les deux ans le meilleur du design de la Botte, qu’il soit édité ou dessiné dans le pays. Cette année, le jury dirigé par l’ADI, l’association des designers industriels italiens, a dû choisir ses lauréats dans différentes catégories parmi plus de 1 200 projets. La rédaction d’IDEAT a épluché le palmarès et vous livre sa sélection des prix les plus emblématiques.

Compasso d’oro : Ernesto Gismondi (Artemide) + suspension Discovery

Suspension Discovery d’Ernesto Gismondi (Artemide).
Suspension Discovery d’Ernesto Gismondi (Artemide). Artemide

Dans sa fructueuse carrière, Ernesto Gismondi, fondateur d’Artemide, grand label italien de luminaires, aura reçu onze Compasso d’Oro. L’ADI récompense cette année son parcours exceptionnel et Discovery, son dernier modèle. A la fois designer et ingénieur, Gismondi a mis au point une suspension en forme d’anneau métallique qui diffuse une voûte de lumière dans l’espace. Rien que ça.


Compasso d’Oro : Radiateur Origami d’Alberto Meda (Tubes Radiatori)

Radiateur Origami d’Alberto Meda (Tubes Radiatori).
Radiateur Origami d’Alberto Meda (Tubes Radiatori). tubes radiatori

Le fabricant Tubes Radiatori s’est spécialisé dans les appareils de chauffage innovants… et mais surtout beaux ! A poser au sol ou à accrocher au mur, le modèle Origami se déploie comme un papillon et peut même faire office de paravent dans une pièce.


Mention d’honneur : Cuisine Air de Daniele Lago (Lago) 

Après son fameux lit qui semble flotter dans les airs, Daniele Lago a récidivé avec une cuisine qui utilise elle aussi les piètements en verre pour se faire plus discrète. Contrairement aux modèles haut de gamme, souvent rectilignes et tirés au cordeau, le modèle Air utilise la forme ronde pour conférer plus de convivialité et permettre au cuisinier de se mêler à ses convives pendant la préparation du repas.


Mention d’honneur : Chaise Piuma de Piero Lissoni (Kartell)

Chaise Piuma de Piero Lissoni (Kartell).
Chaise Piuma de Piero Lissoni (Kartell). Kartell

Comment faire la chaise en plastique la plus légère possible ? A ce défi lancé par Kartell, Piero Lissoni formule une réponse éminemment technologique puisque la chaise Piuma est fabriquée dans un thermo-plastique renforcé de fibre de carbone, habituellement utilisé dans l’aéronautique. Epaisse de seulement 2 mm, la chaise affiche un poids record de 2,3 kg sur la balance et une silhouette très aérienne.


Mention d’honneur : canapé Pinch (La Cividina)

Canapé Pinch (La Cividina).
Canapé Pinch (La Cividina). La Cividina

D’origines croate et irlandaise, le designer Stefan Krivokapic a néanmoins installé son studio Skrivo à Milan. Une façon d’exercer au plus près des éditeurs qui comptent, comme la Cividina pour lequel il a dessiné cet élégant canapé à bords hauts qui marie la mousse expansée au tube de métal. 


Mention d’honneur : Twilight (iGuzzini)

Lampe Twilight (iGuzzini).
Lampe Twilight (iGuzzini). iGuzzini

iGuzzini est un des grands vainqueurs de ces 25e Compasso d’oro avec un prix couronnant la carrière de son dirigeant Adolfo Guzzini et une mention d’honneur pour cette lampe Twilight, destinée à l’éclairage publique particulièrement fine techniquement.


Compasso d’oro : Glacier Popapp

Deuxième Compasso d’Oro décerné par l’ADI à la compagnie IFI, dont le département de recherche et développement a mis au point la surprenante Pop App, une incroyable fabrique à glace. Son design compact matérialise quatre fonctions : produire, stocker, vendre et consommer. Le vrai gelato d’oro devient ambassadeur itinérant d’un double savoir-faire, culinaire et design.

The good concept store La sélection IDEAT