Nouvelle vague orientale (5/5): Sahar Madanat innove pour le quotidien

Au Moyen-Orient, une nouvelle génération de designers mêle avec dextérité héritage et modernité, rêve et réalité. Fasciné par ces nouveaux horizons, IDEAT dévoile les perles de la région. Cette semaine, rencontre avec Sahar Madanat, en Jordanie.

C’est aux Etats-Unis que Sahar Madanat a étudié le design industriel, mais c’est en Jordanie qu’elle a ouvert son studio, brulant de développer une culture design dans son pays. Educatrice autant que designer, la jeune femme s’est immergée dans la scène start-up, a formé des designers produit, mené des projets pilotes avec des fabricants et exposé aux dirigeants jordaniens les vertus du design. Quelques années plus tard, c’est sa propre agence qu’elle a lancé, à Amman, récoltant des prix internationaux comme le Red Dot, Audi Innovation et Spark. Son but ? Améliorer la qualité de vie au quotidien…

Sahar Madanat.
Sahar Madanat. Sahar Madanat

Comment a été lancé le Sahar Madanat Studio ?
Tout a commencé en 2013. A l’époque, j’ai senti que le marché avait grand besoin de produits régionaux plus compétitifs. Mais aussi, parce que j’adore résoudre les problèmes par le design. Je voulais créer un endroit pour les gens aussi passionnés que moi, où nous pourrions collaborer ensemble, en Jordanie. Autant que je sache, nous sommes la seule agence dans le pays, et possiblement dans la région, à faire ce que nous faisons. Aujourd’hui, nous avons constitué une formidable équipe de designers et d’ingénieurs.

Cette assiette présente des compartiments pour couper, caler et faciliter l’alimentation des personnes dans l’incapacité d’utiliser leurs deux mains.
Cette assiette présente des compartiments pour couper, caler et faciliter l’alimentation des personnes dans l’incapacité d’utiliser leurs deux mains.

Quel est votre objectif principal?
Nous sommes en train d’incorporer des concepts de bio-mimétisme dans les pratiques du studio afin de créer des produits capables d’atteindre leur finalité de manière plus simple et plus pure. Bien sûr, c’est un processus d’apprentissage continu, mais l’objectif est de designer de façon responsable.

Quelle est votre étape préférée dans le processus de création ?
La résolution des problèmes a tendance à être ma partie préférée ! Les challenges et les découvertes inhérents à chaque projet sont si uniques et excitants…

Deux en un, cette salière/poivrière en bois n’inclut aucun mécanisme.
Deux en un, cette salière/poivrière en bois n’inclut aucun mécanisme. Sahar Madanat
L’assaisonnement intuitif, durable et écologique !
L’assaisonnement intuitif, durable et écologique ! Sahar Madanat

A quoi ressemble la scène design en Jordanie aujourd’hui?
C’est une scène grandissante, qui combine tradition et modernité. Des domaines comme le graphisme, le mobilier, et les produits faits main sont communs, mais le design produit en est encore à ses débuts, en revanche.

Comment voyez-vous votre place dans cet écosystème ?
Nous sommes pionniers dans un domaine qui est nouveau pour la région, pas juste pour la Jordanie. Cela apporte beaucoup de positif bien sûr, mais nous faisons également face à certains défis pour trouver des fournisseurs et des matériaux, des talents, et même des clients. La valeur commerciale du design reste encore peu appréciée. Cela dit, notre position nous permet aussi d’avoir plus de ressources, d’être un studio plus global couvrant jusqu’à la stratégie design des clients, et nous avons la chance de collaborer sur des projets fascinants.

La collection Sand Art Revival est disponible sur la plateforme dédiée https://sand-art-revival.myshopify.com/
La collection Sand Art Revival est disponible sur la plateforme dédiée https://sand-art-revival.myshopify.com/ Sahar Madanat

Présentez-nous quelques projets représentatifs de l’état d’esprit de l’agence…
Nous travaillons actuellement sur une réinterprétation de la Jarra traditionnelle, une carafe d’eau. Elle rafraîchit l’eau potable naturellement, sans réfrigération électrique. Historiquement, c’est un produit qui était commun dans la région, à cause de nos chaleurs sèches. Nous voulions faire revivre cette tradition en donnant au produit une touche contemporaine. Un autre projet avait pour but de réactualiser l’art jordanien traditionnel des bouteilles de sable, pour le transformer en une ligne de produits modernes, tout en soutenant les artistes et la communauté locaux. Cette empathie fait partie intégrante de la culture jordanienne, nous sommes élevés dans des cercles intimes, très soudés. Je peux facilement me mettre à la place de quelqu’un et imaginer ses challenges et ses motivations. J’exagère peut-être, mais on pourrait appeler ça « un truc jordanien » ! Et pour des designers produit, il est capital d’être conscients de l’utilisateur final…

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT