Londres : Duddell’s, l’ancienne église transformée en autel de la cuisine cantonaise

Né à Hong Kong avant de se dédoubler à Londres, le restaurant Duddell's s'est offert une ancienne église pour dérouler sa carte asiatique sur le continent européen.

Auréolé de deux étoiles Michelin deux ans seulement après son ouverture, le Duddell’s exporte depuis peu sa cuisine cantonaise à Londres. Lancé en 2013 par un trio d’ entrepreneurs locaux, le restaurant hong-kongais a misé sur l’originalité d’une ancienne église pour installer sa première adresse hors de Chine et offrir et un nouvel écrin à la cuisine de son chef Devin Liew.

En plus d’une architecture d’exception, le Duddell’s London profite d’un emplacement de choix au cœur du quartier de London Bridge, déjà réputé pour sa gastronomie et le Borough Market situé à deux pas.
En plus d’une architecture d’exception, le Duddell’s London profite d’un emplacement de choix au cœur du quartier de London Bridge, déjà réputé pour sa gastronomie et le Borough Market situé à deux pas. Duddell's London

Au pied du Shard, le gratte-ciel de Renzo Piano inauguré en 2013, l’église Saint-Thomas n’a rien perdu de son allure depuis la fin de sa construction en 1703. Désacralisée dès 1899 avant de passer successivement aux mains d’une compagnie d’assurance et d’une société de développement immobilier, l’édifice de brique dispose encore – miraculeusement ! – de ses panneaux de bois et son autel d’origine, mis en lumière par une superbe série de vitraux ponctuée de quelques blasons eux aussi d’époque.

Au dessus du bar et des cuisines, une mezzanine permet d’appréhender différemment le volume de l’église et ses éléments originels.
Au dessus du bar et des cuisines, une mezzanine permet d’appréhender différemment le volume de l’église et ses éléments originels. Duddell's London

Les vestiges d’époque contrastent aujourd’hui avec l’ambiance contemporaine pensée par l’agence Michaelis Boyd. Aussi à l’aise à l’échelle de l’architecture qu’à celle du mobilier, le studio basé à New-York et Londres a choisi de réinterpréter l’atmosphère des maisons de thé du Hong Kong des années 1960. Sur deux niveaux, se décline ainsi une palette de bleus et de verts prononcés, des banquettes en cuir au dallage bigarré du sol.

Pour le sol, les équipes de Michaelis Boyd ont opté pour un revêtement en caoutchouc afin d’améliorer le confort acoustique.
Pour le sol, les équipes de Michaelis Boyd ont opté pour un revêtement en caoutchouc afin d’améliorer le confort acoustique. Duddell's London

Omniprésent sur les tables, le rose pâle adoucit l’ensemble en gagnant également le comptoir en terrazzo du bar. Entièrement carrelé sous les lustres en feuilles de laiton satinées, il s’affirme comme la pièce maîtresse du restaurant. A moins qu’il ne s’agisse des œuvres d’art, régulièrement renouvelées grâce à un riche programme d’expositions. Dernière en date, « Doubting Thomas » propose jusqu’au 24 septembre de découvrir le travail d’une dizaine d’artistes anglais et chinois, inspirés pour l’occasion par le plus sceptique des 12 apôtres.

Paré de bois sombre et d’accessoires en laiton, le bar dessine un lien entre les éléments anciens et contemporains.
Paré de bois sombre et d’accessoires en laiton, le bar dessine un lien entre les éléments anciens et contemporains. Duddell's London

> Duddell’s London, 9a St Thomas Street, Londres.

The good concept store La sélection IDEAT