Cassis : Plongée en villégiature à l’hôtel des Roches Blanches

Il était une fois un hôtel assoupi à la lisière du port de Cassis. Une méticuleuse restauration plus tard, voici un nouveau hot spot en tête à tête avec la mer : Les Roches Blanches.
Une élégante retraite les pieds dans l’eau, avec vue à se damner, qui donne envie de venir régulièrement poser ses valises et de redécouvrir les calanques.

La villa d’origine, bâtie en 1887, était accolée à une extension peu glamour des années 70. L’architecte va remettre en musique façades, intérieur et espaces extérieurs, sans pour autant tomber dans le panneau « bleu et blanc bord de mer ». Pour réveiller la magie, elle reprend les codes couleur du paysage. Du gris, du beige, du grège, en réponse à cette roche calcaire des calanques sur laquelle le bâtiment est ancré. Le bleu se promène avec doigté sur les sièges Kettal et Roda de la terrasse, mais aussi sur ceux du salon réveillés d’un soupçon de velours safran.

L’ambiance apaisante des chambres joue sur une gamme douce de gris et de grèges. La tête de lit, dessinée par Monika Kappel, fait écho au style d’origine de la maison, bâtie fin XIXe.
L’ambiance apaisante des chambres joue sur une gamme douce de gris et de grèges. La tête de lit, dessinée par Monika Kappel, fait écho au style d’origine de la maison, bâtie fin XIXe. Didier Delmas
Avec son parquet en marqueterie et ses banquettes de velours safran, la salle du restaurant diffuse une atmosphère chaleureuse.
Avec son parquet en marqueterie et ses banquettes de velours safran, la salle du restaurant diffuse une atmosphère chaleureuse. Didier Delmas

Le lobby, qui autour d’un dramatique paon empaillé évoque Gatsby le Magnifique, et la bibliothèque jouent une partition plus cosy avec leurs notes émeraude et leurs objets chinés. Les chambres renouent avec l’histoire des lieux dans un esprit Art déco mais pas trop : luminaires en tige de verre, parquet point de Hongrie et têtes de lits laquées à la feuille d’or. Les lumineuses salles de bains, en pierre grège ou en marbre immaculé, se contentent de répondre en douceur à l’éclat laiteux des calanques.

Sous les lustres Art déco, le bar reprend le motif d’écaille, emblème de l’hôtel… Tandis que le lobby rappelle le vert émeraude des plumes du paon qui veille sur les arrivées.
Sous les lustres Art déco, le bar reprend le motif d’écaille, emblème de l’hôtel… Tandis que le lobby rappelle le vert émeraude des plumes du paon qui veille sur les arrivées. Didier Delmas
Eclairées en second jour, les salles de bain alternent le marbre blanc avec une pierre pâle et douce qui rappelle celle des calanques voisines.
Eclairées en second jour, les salles de bain alternent le marbre blanc avec une pierre pâle et douce qui rappelle celle des calanques voisines. Didier Delmas

Pour vous arracher à cette ambiance douillette, l’hôtel fourmille d’idées, proposant de faire un tour dans le pointu de la maison, de découvrir les vignobles voisins ou de fuguer en bateau vers des restaurants de plage. Même si les boutiques chics et les terrasses de Cassis, ville-calanque jouant avec détachement les tropéziennes, tendent les bras à quelques minutes de cette retraite dorée, beaucoup d’hôtes préfèrent cultiver une douce paresse.

Ouvrir les yeux, appuyer sur la télécommande des stores et… plonger.
Ouvrir les yeux, appuyer sur la télécommande des stores et… plonger. Didier Delmas

Élire son coin idéal pour bouquiner sur l’une des nombreuses terrasses lovées dans la roche, partir en paddle du ponton, s’offrir une détox dans l’impressionnant hammam du spa, bruncher d’un panier pique-nique au bord de la piscine d’origine, ronde et bleue, ou faire des longueurs dans le scintillant bassin de nage flottant au ras de l’eau… C’est si bon de se faire chouchouter par une équipe aux petits soins et au sourire aussi franc que le soleil ! Alors, s’isoler ou faire des rencontres ? Inviter des amis pour un déjeuner en tongs ou s’habiller smart, le soir, pour goûter la cuisine fraîche et iodée du chef Jean-Paul Cudennec ?

Vue sur la mer pour massages cocooning au spa Le Tigre.
Vue sur la mer pour massages cocooning au spa Le Tigre. Didier Delmas

À chaque instant, la lumière projetée sur le cap Canaille, comme sur un écran géant, varie et conditionne l’humeur des Roches Blanches. Club 55 à certaines heures, Eden Roc ou encore Voile d’or à d’autres, le 5-étoiles est aussi à l’aise informel que chic. Tirant l’esprit de la Riviera jusqu’à lui, l’hôtel est redevenu un havre élégant mais antibling, à mille lieues de l’électricité du monde. La promesse de renouer avec les vacances à la mer, celles dont on revient vraiment reposé. Même les plus blasés voudront en faire leur base arrière. Cassis is very chic !

> Les Roches Blanches. 9, avenue des Calanques, Cassis. Tél. : 04 42 01 09 30. Roches-blanches-cassis.com
36 chambres et suites, à partir de 450 €.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT