Home : Quand le Brésil s’invite dans un immeuble Bauhaus de Barcelone

Basé à São Paolo, le studio MK27 de Marcio Kogan a réhabilité l’un des rares témoignages de l’architecture Bauhaus à Barcelone. L’occasion d’y concevoir un appartement témoin d’exception.

Construit au début des années 1960 pour une compagnie d’assurances, l’immeuble de bureaux qui surplombe la place Francesc-Macià ouvre cette année une nouvelle page de son histoire dans la capitale catalane, au cœur du quartier de Sant Gervasi-Galvany. Entièrement réhabilité pour accueillir huit appartements d’exception, le bâtiment offre déjà un luxueux avant-goût de ses nouveaux espaces à travers une première réalisation au style à la fois classique et contemporain cher au studio MK27 de Marcio Kogan.

Face à la place éponyme, le Francesc Macià 10 accueillait à l’origine les locaux de la firme suisse Winterthur.
Face à la place éponyme, le Francesc Macià 10 accueillait à l’origine les locaux de la firme suisse Winterthur. Francesc Macià 10

Autrefois cinéaste, l’architecte brésilien n’a pu résister au travelling sur la ville qu’offre la façade vitrée de 55 mètres de long. Car s’il privilégie d’habitude les lignes et les angles droits dans ses résidences de São Paolo, Marcio Kogan affectionne avant tout les architectures qui brouillent les frontières entre l’intérieur et l’extérieur, à l’image de la façade toute en courbures, dessinée il y a plus d’un demi-siècle par le Suisse Marc-Joseph Saugey. Protégés du soleil par leurs délicates « paupières » de métal, ses vitrages s’étendent du sol au plafond pour projeter le regard vers le parc Turo et certaines des avenues les plus animées de la ville.

Les courbes sont à l’honneur sur la façade de Marc-Joseph Saugey, un vocabulaire architectural à mille lieues de celui de Marcio Kogan.
Les courbes sont à l’honneur sur la façade de Marc-Joseph Saugey, un vocabulaire architectural à mille lieues de celui de Marcio Kogan. Francesc Macià 10

Installé au troisième étage, l’appartement s’organise autour d’un nouveau noyau de circulation verticale qui magnifie le plan libre pré-existant et permet au séjour de 250 m2 de se dérouler comme une promenade face à la ville. Aux cotés de certains fauteuils de Lina Bo Bardi, les meubles les plus emblématiques du XXe siècle se succèdent sur fond de noyer américain en référence aux bois sombres du Brésil, tandis qu’une symphonie de marbres investit la cuisine, les salles de bains et le lobby en hommage au Pavillon de Barcelone de Mies van der Rohe (1929).

Conçu comme un « tronc » par Marcio Kogan, le noyau central s’habille de noyer américain.
Conçu comme un « tronc » par Marcio Kogan, le noyau central s’habille de noyer américain. Francesc Macià 10
La volonté de conserver et d’exploiter au maximum la vue a dicté le choix de l’aménagement comme du mobilier.
La volonté de conserver et d’exploiter au maximum la vue a dicté le choix de l’aménagement comme du mobilier. Francesc Macià 10
Les icônes du design s’enchaînent, de la lampe « Atollo » aux fauteuils D.153.1 de Gio Ponti (Molteni) en passant par le luminaire à trois branches de Serge Mouille.
Les icônes du design s’enchaînent, de la lampe « Atollo » aux fauteuils D.153.1 de Gio Ponti (Molteni) en passant par le luminaire à trois branches de Serge Mouille. Francesc Macià 10

D’une surface de 600 m2, la demeure profite également de services dignes d’un hôtel cinq-étoiles :  chauffeur privé, service de conciergerie pour particuliers disponible 24 h/24… Et pour cause, José Careita et Daniel Castillo, à la tête de Squircle Capital, sont à l’origine du projet. Les deux mêmes à qui l’on doit déjà le développement du Mandarin Oriental Hotel de Barcelone en 2014, avec de nouvelles suites signées par Patricia Urquiola. Et il faut croire que la recette haut-de-gamme du tandem continue de séduire, puisqu’avant même d’être commercialisés, 40 % des appartements avaient déjà trouvé preneurs…

Associé à une palette de gris, le bois se décline jusque dans les chambres.
Associé à une palette de gris, le bois se décline jusque dans les chambres. Francesc Macià 10
Marbre, granit et laiton se répondent dans l’une des quatre salle de bains.
Marbre, granit et laiton se répondent dans l’une des quatre salle de bains. Francesc Macià 10
A elle seule, la cuisine occupe une surface de 55 m2.
A elle seule, la cuisine occupe une surface de 55 m2. Francesc Macià 10

www.francescmacia10.com

The Good Spots Destination Barcelone

The good concept store La sélection IDEAT