Lifestyle : Une parisienne fait le grand saut dans les îles grecques

Amoureux de la Grèce, les Français sont de plus en plus nombreux à s’installer dans les Cyclades. Après quelques années de villégiature sur l’île de Tinos, Carol Guinebert est passée à la vitesse supérieure et a ouvert, l’année dernière, Trela, une boutique d’antiquités et de design grecs...

Ibiza, Majorque, les Pouilles ou la Sardaigne… Nombreux sont les concept-stores qui ouvrent leurs portes dans des zones de résidences secondaires. Pourtant, la plupart d’entre eux proposent souvent la même fusion déco duplicable à l’envi à base de foutas, paniers en osier et gros canapés en lin… Lorsque Carol Guinebert a ouvert Trela (« folie », en grec), à Tinos, elle a souhaité emprunter une voie beaucoup moins fréquentée et plus exigeante, en sélectionnant des pièces de jeunes designers grecs et de mobilier vintage local, mêlées à des objets de créateurs français comme Pierre-Marie Couturier ou Camille Soulayrol et son verre soufflé.

Trela, une boutique à la sélection pointue pour amateurs de lifestyle grec, qui offre à sa clientèle des créations et des pièces chinées restaurées par sa propriétaire, Carol Guinebert.
Trela, une boutique à la sélection pointue pour amateurs de lifestyle grec, qui offre à sa clientèle des créations et des pièces chinées restaurées par sa propriétaire, Carol Guinebert.

« Je travaille avec de nombreux jeunes designers grecs, comme Vicky Topalidou, le studio Threesome Ceramics et Kalou Dubus, mais aussi avec des Français installés à Tinos, comme Sabrina Binda et ses céramiques en faïence, grès ou porcelaine. Les designers grecs sont de plus en plus nombreux à ouvrir leur studio à Athènes, Thessalonique ou sur des îles comme Sérifos. Ils commencent à se replonger dans leur identité pour créer un corpus intéressant, qu’ils travaillent la céramique, le papier ou le marbre, puisque Tinos dispose d’une immense carrière en marbre », explique cette Parisienne qui navigue entre Tinos et la France.

Les vases et les jarres se côtoient comme un alphabet de formes chargées d’histoire.
Les vases et les jarres se côtoient comme un alphabet de formes chargées d’histoire.

Elle chine énormément d’objets grec (meubles de métier des années 30, photos anciennes, fauteuils en rotin, jarre du XIXe ou vitrines en bois et verre) qu’elle restaure et qu’elle présente ensuite dans cet ancien café sur deux étages, ultra-lumineux avec sa verrière au sol jonché d’éclats de marbre issus des carrières locales, un peu à l’écart du centre-ville, avec vue imprenable sur la mer, décoré de tapis anciens de Kozani et de stores en bambou.

La maîtresse des lieux sélectionne chacune des pièces présentées dans la boutique.
La maîtresse des lieux sélectionne chacune des pièces présentées dans la boutique.

Mais Carol est surtout une amoureuse de son île d’adoption, dont elle parle avec passion et révèle avec plaisir les meilleures adresses : « À l’opposé de Mykonos, c’est une île authentique qui n’a pas été polluée par le tourisme. Les agriculteurs et les artisans sont la vraie force vive de ce repaire au charme fou. »

Formes et contre-formes jouent la concurrence sur les tables chinées par la parisienne.
Formes et contre-formes jouent la concurrence sur les tables chinées par la parisienne.

> Trela. 25is Martiou 41, 84200 Tinos.

The Good Spots Destination Grèce

The good concept store La sélection IDEAT