Spot : Au Pyla, les pieds dans le sable à la Guitoune…

Derrière la façade basquo-arcachonnaise typique des années 30, la décoratrice franco-américaine Bambi Sloan s’est autorisée toutes les audaces. Mariant homard fétiche et vintage vitaminé sur fond de couleurs explosives, La Guitoune retrouve son âge d’or et sa gaieté.

L’effervescence de cette bâtisse typique du Pyla resurgit aujourd’hui grâce aux talents conjugués des architectes Ducos & Rougier et de la décoratrice Bambi Sloan. Dans une chaleureuse atmosphère de bord de mer, directement en prise avec la plage, on vient ici en famille ou entre amis pour faire le plein de soleil et de farniente. Argument phare du décor, en aplats primaires ou en imprimés survitaminés, la couleur explose de partout. Bambi Sloan, la plus parisienne des New-Yorkaises, fait grimper crustacés et poissons rouges aux murs et aux plafonds en hommage à cette maison arcachonnaise qui bâtit sa renommée sur la recette du « homard à l’américaine » de madame Scappazzoni, l’ex-propriétaire.

La propriétaire, Bambi Sloan, a redonné vie à La Guitoune, en réussissant un mariage des styles détonant.
La propriétaire, Bambi Sloan, a redonné vie à La Guitoune, en réussissant un mariage des styles détonant. Julien Fernandez

Clin d’œil à ces folles années, le décapode signe dorénavant papiers peints et moquettes un brin surréalistes, fricote avec le mobilier chiné des années 30, 40, 50 ou 60, les lustres échevelés et les touches léopard. Du bar aux couloirs, les affiches de cinéma et de variété française seventies évoquent cet âge d’or. Snobs, s’abstenir ! La décoration des 24 chambres (parmi lesquelles cinq bungalows « guitounes » indépendants) permet de calmer le jeu de cette surenchère euphorique. Le blanc est à peine chahuté par des rideaux imprimés de sirènes et d’hippocampes, un motif datant des années 40 que la décoratrice a exhumé des archives de la maison Pierre Frey. Un travail de fond qui va chercher le diable dans les détails.

Dans les chambres, l’ambiance se fait plus apaisée…
Dans les chambres, l’ambiance se fait plus apaisée… Julien Fernandez

Depuis l’an dernier, le restaurant, qui fit largement le succès de l’endroit, reprend du service en même temps que l’air du large sur sa terrasse en Technicolor. En formule à midi ou à la carte le soir : soupe de poissons, sole meunière, huîtres du Bassin et, bien sûr, homard rôti au beurre sont en première ligne auprès des classiques bistrotiers. Dépêchez-vous, on n’attend plus que vous pour commencer !

> La Guitoune. 95, bd de l’Océan, 33115 La Teste-de-Buch. Tél. : 05 56 83 00 00.
> Chambres doubles à partir de 210 €, cabanes « guitounes » à partir de 220 €.

Dans l’escalier, une installation en corde rappelle l’univers marin.
Dans l’escalier, une installation en corde rappelle l’univers marin. Julien Fernandez
Les cinq bungalows de l’hôtel arborent une décoration plus sage mais tout aussi rafraîchissante.
Les cinq bungalows de l’hôtel arborent une décoration plus sage mais tout aussi rafraîchissante. Julien Fernandez

The good concept store La sélection IDEAT