Expo : Dorothée Meilichzon éclaire les luminaires d’Allied Maker

A l’occasion de la Paris Design Week, la galerie Triode a décidé de montrer le travail d’Allied Maker. Spécialisée dans le nouveau design américain, la galerie de la Rive gauche présente une sélection de luminaires de ce jeune éditeur basé à Long Island. Une exposition mise en scène par Dorothée Meilichzon, qui suit de près le travail de ce studio prolifique… Interview.

Dorothée Meilichzon.
Dorothée Meilichzon. DR

Comment avez-vous découvert le travail d’Allied Maker ?
Je crois que c’était en feuilletant un magazine américain : je suis tout de suite devenue fan ! A l’époque, j’ai acheté certains de leurs premiers prototypes pour équiper le Café Pinson. D’emblée, je me suis très bien entendue avec eux et depuis, je mets leurs luminaires dans chacun de mes projets. Pour le Grand Hôtel Pigalle, je leur ai commandé 150 pièces ! Et pour l’Hôtel des Grands boulevards, nous avons travaillé main dans la main sur certains modèles.

En quoi sont-ils différents ?
Chez eux, j’apprécie la finition et le travail du métal, toujours impeccables car tout est fait à la main. Leur maîtrise technique est vraiment leur point fort par rapport à la concurrence. De plus, ils sortent un nouveau luminaire tous les mois ! Cela leur a permis de constituer rapidement un catalogue énorme, ce qui est génial pour un architecte d’intérieur qui peut facilement trouver la proposition qui collera le mieux à son projet.

Sur les tables, les croquis se mêlent aux matériaux…
Sur les tables, les croquis se mêlent aux matériaux… Triode

Comment avez-vous pensé la scénographie ?
C’est un vrai défi de mettre en scène des luminaires… Je voulais d’abord mettre en avant leur côté maker et leur production frénétique. La scénographie est donc structurée autour de deux tables, qui ressemblent à celles de leur atelier de Long Island, à côté de New York. On y retrouve des échantillons, des carnets de croquis, des pièces détachées de différents matériaux… Aux murs, j’ai utilisé des formes géométriques simples, des formes en bois peintes dont la forme souligne celle de la lampe, parfois présentées dans plusieurs finitions différentes.

Vous avez aussi introduit beaucoup de fantaisie…
Dans leur travail, Allied Maker utilise assez peu la couleur, préférant se concentrer sur la forme et la lumière. Au contraire, mon univers est très coloré, j’ai donc utilisé ma palette pour injecter un peu de moi dans cette exposition. En même temps, j’ai tenu à rester discrète : une seule lampe est présentée par panneau et j’ai joué sur la disposition de tableaux accrochés, comme dans une galerie…

La scénographie met en valeur le sens du graphisme et des proportions d’Allied Maker.
La scénographie met en valeur le sens du graphisme et des proportions d’Allied Maker. Triode

> Allied Maker x Triode. Jusqu’au 31 octobre au showroom Triode. 28, rue Jacob, 75006 Paris.

Des aplats de couleur soulignent chaque modèle.
Des aplats de couleur soulignent chaque modèle. Triode

The good concept store La sélection IDEAT