Paris Design Week : le réveil de Steiner

A l’occasion de la Paris Design Week, la marque dévoile ses nouveautés et un partenariat inédit, dans un showroom flambant neuf.

Après une décennie de collaborations fructueuses, Steiner a logiquement fait appel à Maurizio Manzoni pour ses nouveautés de la rentrée 2018. Agrémentée d’un fauteuil, la gamme de canapés du designer italien vient aujourd’hui concrétiser la refonte de l’identité de la marque dans son showroom intégralement rénové. Un projet initié l’année dernière et qui renforce de nouveau le goût pour l’innovation, l’avant-gardisme, et le savoir-faire français portés par la maison d’édition depuis 1926.

Fauteuil et pouf « Etoile ».
Fauteuil et pouf « Etoile ». Steiner

Sans oublier de mettre en lumière ses modèles incontournables, la nouvelle boutique consacre désormais plus d’espace à la création contemporaine, dans un univers d’atelier affirmé par une verrière et un soupçon de poutrelles métalliques. De quoi insister sur la minutie du travail chère au fabricant, qui peut d’ailleurs se targuer d’avoir rapatrié toute sa chaîne de production en France depuis son récent rachat par le groupe Adova, également propriétaire de Dunlopillo et Simmons.

Canapé quatre places, méridienne et chauffeuse d’angle « Tiama ».
Canapé quatre places, méridienne et chauffeuse d’angle « Tiama ». Steiner

Aux coté du fauteuil SF 103 de Michel Mortier, réédité depuis décembre dernier, l’ensemble « Tiamma » décline en toute simplicité ses variations en canapés de quatre, trois ou deux places, auxquelles peuvent aussi s’ajouter une méridienne et une chauffeuse d’angle. Posées à même le sol, leurs lignes sobres et généreuses répondent au fauteuil et au pouf Etoile, également dessiné par Maurizio Manzoni avec son acolyte du StudioMemo, Roberto Tapinassi.

Fauteuil et pouf « Etoile ».
Fauteuil et pouf « Etoile ». Steiner

Entre les chaises Vampire et Quatre Faces de Pierre Guariche, l’assise Bow Wood de Hugues Steiner ou l’iconique fauteuil Zen de Kwok Hoï Chan, la marque ne cesse ainsi de prôner son amour pour les formes intemporelles. Et ce, du mobilier aux luminaires, grâce à un nouveau partenariat avec l’éditeur Disderot, dont les icônes se couplent désormais à celle de Steiner.

Fauteuil Zen de Kwok Hoï Chan (1970, Steiner).
Fauteuil Zen de Kwok Hoï Chan (1970, Steiner). Steiner

> Showroom Steiner Paris, 67 boulevard Raspail, 75006 Paris.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT