Anniversaire : Knoll, un octogénaire en grande forme !

Knoll fête ses 80 ans. Ce grand label de design américain, fondé par l’Allemand Hans Knoll et développé avec sa femme Florence, jouit toujours d’une excellente réputation de créativité et de grande qualité.

En cette année anniversaire, l’éditeur Knoll préfère affirmer sa pertinence en se reposant sur des designers et des architectes contemporains, tels l’Anglo-Ghanéen David Adjaye ou l’Italien Piero Lissoni. Ce dernier présente une phénoménale version XXL de sa table en marbre Grasshopper. Un véritable tableau veiné ! Et ses deux versions du fauteuil de la « KN Collection » ont, elles, l’audace de ressembler à un classique des sixties qui attend son mannequin tout de Courrèges vêtu.

La table Grasshopper de Piero Lissoni et son impressionnant plateau de marbre rouge.
La table Grasshopper de Piero Lissoni et son impressionnant plateau de marbre rouge. Knoll International

Surtout, Knoll brille par ses coups de génie. Même si demander au designer anglais Marc Newson de rendre hommage aux chaises en porte-à-faux du catalogue Knoll, telle la Tugendhat de Mies van der Rohe, n’était pas prendre un si grand risque. Marc Newson n’étant pas du genre à risquer sa réputation en sortant un produit bâclé, et Knoll non plus, le résultat surprend. La chaise Newson Aluminum, avec assise et dossier en mesh (grille métallique), tout en aluminium, dispense une tout autre sensation au toucher que le légendaire acier tubulaire. Mais Newson Aluminum, malgré son originalité, s’inscrit dans une généalogie. Autre surprise, le retour du fameux fauteuil Butterfly d’Antonio Bonet, Juan Kurchan et Jorge Ferrari-Hardoy, presque un archétype, réalisé en 1938 et intégré dans les collections Knoll en 1947.

La Newson Aluminium Chair de Marc Newson (Knoll, 2018).
La Newson Aluminium Chair de Marc Newson (Knoll, 2018).

Enfin, toute l’élégance du label vous sautera aux yeux si, de passage à Milan, vous avez l’occasion de tester le restaurant Torre, aux sixième et septième étages du dernier bâtiment élevé par Rem Koolhaas sur le site de la Fondation Prada. Car ce lieu réunit une somme de pièces iconiques éditées par Knoll : chaises Brno (créées pour la villa Tugendhat par Mies van der Rohe en 1929) dépourvues d’accoudoirs, tabourets conçus par Philip Johnson en 1958, pour le restaurant Four Seasons de New York, et tables Tulip d’Eero Saarinen, dessinées un an auparavant.

Le restaurant Torre de la Fondation Prada à Milan équipé en Knoll.
Le restaurant Torre de la Fondation Prada à Milan équipé en Knoll. dsl studio

Bref, pour cette célébration, Knoll mise sur le présent et sur l’avenir. Impossible de ne pas penser à Florence Knoll qui a posé, sans les revendiquer, les bases essentielles du métier d’éditeur de mobilier contemporain.

Le fauteuil Butterfly d’Antonio Bonet, Juan Kurchan et Jorge Ferrari-Hardoy, a intégré les collection Knoll dès 1947.
Le fauteuil Butterfly d’Antonio Bonet, Juan Kurchan et Jorge Ferrari-Hardoy, a intégré les collection Knoll dès 1947. DR

The good concept store La sélection IDEAT