Rolf Benz, l'éditeur qui a conquis l'Allemagne

Lignes épurées, matières nobles, fabrication top niveau... C’est le mode d’emploi de plus de cinquante ans de création chez le fabricant allemand, qui, chaque fois, se calque sur l’ambiance de l’époque. Et c’est ce qu’ont encore démontré les nouveautés présentées cette année.

Ici, le design est une chose sérieuse, comme tout ce qui se fait en Allemagne. Ce qui n’exclut pas le regard tendre et concerné que Rolf Benz pose sur son époque. Les lignes plus souples, plus sensuelles et plus arrondies des nouveautés de la saison le confirment, notamment avec le modèle de canapé Rondo, création du designer suisse This Weber et distingué par les Iconic Awards: Innovative Interior 2018, prix également remis à la chaise 616, de Johannes Steinbauer. Lequel a aussi dessiné la table 964, aux angles arrondis pour mieux s’intégrer aux lieux de vie exigus.

La sculpturale table 988 cernée de chaises 655 inspirées des fifties.
La sculpturale table 988 cernée de chaises 655 inspirées des fifties. rolf benz

Quant au fauteuil club 562 de This Weber, en phase avec le canapé modulaire Nuvola et le tout nouveau Modo, très près du sol pour plus de confort, de nonchalance et de décontraction, il s’est vu décerner la mention « Best of Best » des Iconic Awards. Chez Rolf Benz, les récompenses pleuvent, les créations sont numérotées, les cuirs taillés sur mesure et la fabrication gratifiée de l’écolabel « L’Ange bleu ». Si la rigueur des lignes n’est plus aussi drastique, celle de la fabrication reste une exigence non négociable pour cette société créée en 1964 à Nagold, une petite ville de la Forêt-Noire.

Le système modulaire de canapés Aura, une nouveauté dévoilée au dernier Salon de Milan.
Le système modulaire de canapés Aura, une nouveauté dévoilée au dernier Salon de Milan. rolf benz

Très vite, ses canapés sont devenus des best-sellers et ont envahi les foyers, tel Addiform, son tout premier modèle. Même succès pour Dono, dessiné pour les 40 ans de la marque. Dirigée depuis 2014 par Jürgen Mauß, la maison Rolf Benz est devenue incontournable dans le panorama du design allemand et exporte 45 % de sa production dans plus de 50 pays. Des flagship-stores ont vu le jour de Hambourg à Cologne et, à travers le monde, de New Delhi à New York ou Vienne. Un succès dû à une très forte culture d’entreprise et à un made in Germany que rien ne semble pouvoir détrôner. En 2011, la maison a lancé la ligne « Freistil », plus décalée, et, depuis plusieurs années, elle a investi avec ses gammes contract des lieux tels que le 25Hours Hotel Zurich Langstrasse, le Grand Hyatt Berlin, l’espace affaires du stade Allianz Arena de Munich, la School of Law de l’université de Baltimore et même la dernière édition de la Berlinale, le Festival international du film de Berlin, qui s’est tenue en février dernier.

Focus sur le canapé 388 Aura.
Focus sur le canapé 388 Aura. rolf benz

The good concept store La sélection IDEAT