Kartell x La Doublej : Place aux couleurs et aux motifs vintage

Dévoilée au printemps lors du Salon de Milan, la nouvelle collaboration entre Kartell et La Doublej arrive ce mois-ci dans les boutiques de l’éditeur italien. La meilleure façon de prolonger l’été...

Cela fait maintenant seize ans que la journaliste JJ Martin a débarqué de Los Angeles pour atterrir à Milan et ausculter les stylistes, architectes et designers qui font l’actualité de la capitale lombarde. Mais depuis deux ans, la correspondante du Harper’s Bazaar USA a franchi la frontière qui la séparait des créateurs pour signer ses propres collections de vêtements avec une marque de fabrique désormais bien connue : les motifs vintage maximalistes ! Un goût pour les couleurs saturées et les détails ornementaux qu’elle décline aujourd’hui sur quelques-uns des modèles phares de l’éditeur Kartell.

Les fauteuils « Clap » de Patricia Urquiola, parés des imprimés Geometrico, Olive, Picnic et Ninfea.
Les fauteuils « Clap » de Patricia Urquiola, parés des imprimés Geometrico, Olive, Picnic et Ninfea. Kartell x La Doublej
Les motifs Ninfea, Geometrico et Galetti investissent les fameux « Componibili ».
Les motifs Ninfea, Geometrico et Galetti investissent les fameux « Componibili ». Kartell x La Doublej

Après une première collaboration dédiée aux arts de la table avec Bitossi Home, la Milanaise d’adoption s’est logiquement associée à un autre ambassadeur du made in Italy pour sa première entrée dans le monde du mobilier. Mais plus qu’une position géographique, Kartell et La Doublej partagent avant tout « une vision ironique et positive de la réalité, la recherche de la qualité et de l’élégance, un style à la fois exclusif et tendance » d’après Lorenza Luti, directrice Marketing et Retail de l’éditeur aux 130 boutiques internationales.

Editée dans une version plus compacte, la chaise « Madame » de Philippe Starck s’habille des imprimés Lilium, Uccellini, Galetti et Ruote.
Editée dans une version plus compacte, la chaise « Madame » de Philippe Starck s’habille des imprimés Lilium, Uccellini, Galetti et Ruote. Kartell x La Doublej
Les motifs Picnic et Olive se déclinent également sur la table « Tip Top » de Philippe Starck.
Les motifs Picnic et Olive se déclinent également sur la table « Tip Top » de Philippe Starck. Kartell x La Doublej

Alors qu’elle puise ses motifs vintage dans les réserves des plus grands fabricants de textiles italiens, JJ Martin a cette fois pioché dans les archives de Kartell pour dynamiser le fauteuil Clap de Patricia Urquiola, la chaise Madame et la table basse Tip Top de Phillipe Starck, les caissons de rangements Componibili d’Anna Castelli Ferrieri ou encore le pouf Trix de Piero Lissoni. Déjà revigorée l’année dernière par le tissu Letraset d’Ettore Sottsas, l’assise modulable s’habille désormais du rose brillant et du vert forêt de l’imprimé Tulipani, conçu en 1907.

Le fauteuil « Trix » de Piero Lissoni se cantonne quant à lui au motif Tulipani.
Le fauteuil « Trix » de Piero Lissoni se cantonne quant à lui au motif Tulipani. Kartell x La Doublej

Fleurs, petits coqs et compositions géométriques explosent ainsi sur les différentes icônes, à travers une sélection de tissus tirés des années 20 à 70. Un éclectisme fidèle à l’univers de JJ Martin, avec un impact graphique et coloré qui tombe particulièrement à pic en ce début d’automne, en invitant la dolce vita à regagner nos intérieurs.

JJ Martin, directrice artistique de La Doublej.
JJ Martin, directrice artistique de La Doublej. Kartell x La Doublej

The Good Spots Destination Milan

The good concept store La sélection IDEAT