Les « Vases Composés » de Samy Rio s’exposent à Marseille

Plus que quelques jours pour découvrir « Eshétiques Totémiques », l’accrochage marseillais consacré à Samy Rio, nouvelle étoile montante du design français. Une expo qu'IDEAT vous recommande chaudement !

Lauréat du grand prix Design Parade en 2015, Samy Rio présente jusqu’au 30 novembre « Esthétiques Totémiques », une exposition réunissant ses recherches autour du bambou, du verre et de la céramique au sein de l’antenne phocéenne de la Maison Archik. Installée à Marseille et à Toulouse, l’agence immobilière invite depuis 2016 des créateurs à mettre en scène leurs travaux dans ses locaux à mi-chemin entre la galerie et le showroom. Après l’éditeur de mobilier Nova Obiecta et la designer Charlotte Juillard, c’est au tour de ce jeune talent prometteur de présenter ses objets.

L’exposition réunit de nombreux prototypes autour des pièces finalisées.
L’exposition réunit de nombreux prototypes autour des pièces finalisées. Samy Rio x Archik

Même pas trentenaire mais déjà exposé au PAD de Londres ou chez Van Cleef & Arpels lors de la design week milanaise, Samy Rio s’est fait remarqué par son utilisation originale et innovante du bambou, d’abord appliquée à des sèche-cheveux et des enceintes afin de proposer des substituts au métal et au plastique. Une démarche aux frontières de l’industrie et de l’artisanat, qui lui a notamment valu d’attirer l’attention de la galerie Kreo, mais somme toute assez logique pour celui qui s’est formé à l’ébénisterie avant d’intégrer l’ENSCI.

Miroir « Totem », édité en frêne ou noyer par la galerie Kreo (2018).
Miroir « Totem », édité en frêne ou noyer par la galerie Kreo (2018). Samy Rio x Archik

Cernés de prototypes, les miroirs Totem répondent aux « mécaniques d’assemblages » des Vases Composés, nés au cours d’une résidence simultanée à la Manufacture nationale de Sèvres et au Cirva (Centre International de Recherches sur le Verre et les Arts Plastiques). Synthèse des savoir-faire marseillais et franciliens, chaque pièce marie le verre soufflé et la porcelaine dans un équilibre précaire, maintenu par des tiges de bois et des sangles industrielles en nylon. Un défi de précision !

Une des huit pièces de la collection « Vases Composés », co-éditée par le Cirva et la Manufacture nationale de Sèvres (2018).
Une des huit pièces de la collection « Vases Composés », co-éditée par le Cirva et la Manufacture nationale de Sèvres (2018). Samy Rio x Archik

> Exposition « Esthétiques Totémiques », jusqu’au 30 novembre chez Maison Archik. 50, rue Edmond-Rostand, 13006 Marseille.

The good concept store La sélection IDEAT