Vente : Un escalier de la Tour Eiffel aux enchères

Exposé à partir du 8 novembre dans l’antenne parisienne de la maison Artcurial, ce morceau d’histoire devrait largement dépasser son estimation le 27 novembre prochain…

Il a relié le 2e et 3e étage de la Dame de Fer pendant près d’un siècle. Installé en 1889, ce tronçon de plus de 4 mètres de haut provient de l’escalier d’origine du monument, démantelé en 1983 pour faire place à un ascenseur. Conservée depuis au Canada, dans une collection privée, la portion hélicoïdale se cherche aujourd’hui un nouveau propriétaire par l’intermédiaire d’Artcurial. Pour l’occasion, la maison de ventes aux enchères parisienne présente cette pièce historique jusqu’au 27 novembre, dans sa cour située face au Rond-Point des Champs Elysées, avant une vente qui devrait voir cet élément d’architecture s’envoler vers d’autres cieux pour une somme comprise entre 40 000 € et 60 000 €.

En fer forgé boulonné, la portion de l’escalier mesure précisément 4,3 mètres de haut.
En fer forgé boulonné, la portion de l’escalier mesure précisément 4,3 mètres de haut. © Artcurial

Avec ses 25 marches, cette section a été découpée en même temps qu’une vingtaine d’autres, désormais disséminées à travers le monde : dans les jardins de la Fondation Yoishii au Japon, près de la Statue de la Liberté à New York, ou encore à DisneyWorld en Floride ainsi que chez des collectionneurs suisses, italiens ou nord-américains. En France, quatre exemplaires sont conservés au premier étage de la Tour Eiffel et aux musées d’Orsay, de la Villette et de l’Histoire du fer à Nancy. Incomparables témoins de la puissance et de la technique industrielles développées par Gustave Eiffel, certains d’entre eux réapparaissent régulièrement sur le marché sans pour autant affecter l’engouement des acheteurs, bien au contraire.

Gustave Eiffel et son gendre sur l’escalier de la Tour Eiffel.
Gustave Eiffel et son gendre sur l’escalier de la Tour Eiffel. © Artcurial

« Vertigineusement ridicule » d’après Maupassant et l’architecte Charles Garnier qui l’accusent d’« humilier » et de « rapetisser » Notre-Dame, le Louvre ou l’Arc de le Triomphe dans la fameuse Protestation des Artistes, la tour conquiert pourtant le cœur du grand public dès l’Exposition Universelle qui la voit naître. Une fascination qui ne semble pas près de faiblir, à en croire les deux ventes similaires déjà opérées par Artcurial. Organisée en 2016, la dernière d’entre elles a vu sa cote s’envoler jusqu’a dépasser le demi-million d’euros.

La Tour Eiffel, lors de l’Exposition Universelle de 1889.
La Tour Eiffel, lors de l’Exposition Universelle de 1889.

> Exposition du jeudi 8 au mardi 27 novembre 2018.
> Vente aux enchères le mardi 27 novembre 2018, à 19 heures.
> Artcurial. 7, Rond-Point des Champs-Elysées, 75008 Paris.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT