10 créations spectaculaires repérées à Design Miami 2018

Design Miami/ vient de refermer ses portes. IDEAT vous présente ses 10 coups de cœur de cette foire qui livre les tendances de l'année à venir.

1/ Louis Vuitton dévoile de nouveaux Objets Nomades…

Le duo d’Atelier Biagetti avec sa table Anemona, inspirée de la Scala de Milan.
Le duo d’Atelier Biagetti avec sa table Anemona, inspirée de la Scala de Milan. Louis Vuitton Objets Nomades

Louis Vuitton a de nouveau exprimé sa vision du voyage avec trois pièces inédites. Basé à Milan, l’Atelier Biagetti s’est inspiré des mouvements fluides des costumes de la Scala pour dessiner la table Anemona. On retrouve le bleu caractéristique de son piétement sur les sangles en cuir de la table Serpentine, conçue, elle, par le trio suisse de l’Atelier Oï. A leurs coté, les vases Blossom du Japonais Tokujin Yoshioka réinterprètent quant à eux le monogramme historique de la marque.

Table Serpentine de l’Atelier Oï (Louis Vuitton).
Table Serpentine de l’Atelier Oï (Louis Vuitton). Louis Vuitton Objets Nomades
Vases Blossom de Tokujin Yoshioka (Louis Vuitton).
Vases Blossom de Tokujin Yoshioka (Louis Vuitton). Louis Vuitton Objets Nomades

2/ Les Campana succombent aux peluches de Kaws


Outre Seduction, une assise en grès signée Najla El Zein, la galerie new-yorkaise a également attiré les regards avec Kaws x Campana. Pour cette collaboration inédite, le fauteuil Plush des designers brésiliens était exceptionnellement garni des fameuses peluches de l’artiste américain.


3/ Michael Young se lâche

Représenté par la galerie ALL basée à Los Angeles, le designer industriel Michael Young a exposé une table de la collection « MY », également composée d’assises, de consoles et d’un bureau. Pour chaque meuble, le designer anglais à imbriqué différentes sections en acier, bouchées aux extrémités par une fine couche d’émail. Une manière de lier la structure, la forme et le motif en un seul procédé.


4/ India Mahdavi investit Ralph Pucci


Dix ans après leur première collaboration, India Mahdavi offre une nouvelle gamme d’assises et de tables à la marque américaine Ralph Pucci. Largement dédiée au rotin, la collection surfe sur la vague du moment tout en restant fidèle à l’univers graphique de la designer et décoratrice, avec un choix de couleurs et de motifs toujours aussi incontestable.


5/ La céramique coréenne à l’honneur

Partagée entre design vintage et contemporain, la galerie américaine J. Lohmann a cette fois opté pour la seconde option avec un stand intégralement consacré à la nouvelle génération de céramistes coréens. L’occasion de savourer la diversité de leurs pratiques, de la rigueur de Bae Sejin à l’extravagance d’Arhyun Lee.


6/ Cristian Mohaded, tête de file du design argentin

Exposé au dernier Salone Satellite, l’artiste argentin Christian Mohaded assoit un peu plus sa réputation de « Rising Designer » avec une participation au programme Curio. Sa collection « Intrevero » y déroule sa réinterprétation des matériaux et des techniques traditionnellement utilisés dans son pays natal. Une relecture à mi-chemin entre le design et l’art contemporain qui brouille également les frontières entre artisanat et fabrication industrielle.

View this post on Instagram

Entrevero was born in the hand of the Argentine designer and artist @cristian.mohaded. In collaboration with Josefina Roca, the collection is presented at #DesignMiami for the first time ever in the Curio program. Entrevero is about materiality, history, technique, and tradition from Argentina. The word itself has several definitions: to mix one thing among others or to mix several things; to be involved in a romantic relationship; and to face off in a fight. Entrevero seeks to cultivate a new means of expression that crosses the boundaries between design and art with its axis in the transformation and manipulation of materials through various artisanal and industrial techniques from Argentina. #CristianMohaded

A post shared by Design Miami/ (@designmiami) on


7/ Malouin en met plein les murs

Après différentes expérimentations menées à Brooklyn, dans les locaux de la marque de papiers-peints Calico, Philippe Malouin investit lui aussi l’espace Curio avec des collages démesurés qui jouent autant sur la texture que sur la transparence. En résulte un paysage abstrait, que les futurs clients pourront ensuite composer comme bon leur semble.


8/ La lumière selon Sabine Marcelis

En plus de ses fontaines exposées sur le stand de Fendi, Sabine Marcelis illumine l’espace de la Side Gallery avec deux Totem de lumière. Leurs néons traversent des blocs de résine aux teintes mordorées et cuivrées qui jouent avec une impression de déséquilibre et renforcent la sensation d’immatérialité.


9/ Assises tout sourire

Installés à New York, les Ateliers Courbet s’amusent depuis 2013 à réinventer les techniques artisanales du monde entier. Pour le salon Design Miami, ils ont demandé à Giancarlo Valle de s’associer à Domeau & Pérès, le spécialiste parisien de la sellerie et de la tapisserie. De quoi donner le sourire à l’architecte et décorateur américain, qui signe le fauteuil et le canapé Smile.


10/ La fine fleur du mobilier

Avec une pièce de la collection « Perma », Marcin Rusak introduit une touche de poésie sur le stand de la Sarah Myerscough Gallery londonienne. Afin de conférer une touche arty aux procédés industriels, une recherche qu’il poursuit au sein de sa propre marque, le designer anglais a cette fois décidé d’« infuser » une nuée de fleurs dans ses meubles en résine aux formes énigmatiques.

The good concept store La sélection IDEAT