Architecture : À Helsinki, bien plus qu’un musée…

La capitale finlandaise pose sur l’architecture muséale un regard critique qui force le respect. Après avoir refusé la construction d’un nouveau Guggenheim, la ville vient d’inaugurer le musée Amos Rex. Innovant dans sa façon de lier les époques, le bâtiment est une réalisation démocratique, signée de l’agence finlandaise JKMM.

Situé en plein cœur d’Helsinki dans un pavillon datant de 1936 qui, au rez-de-chaussée, accueille boutiques, restaurants ainsi qu’un cinéma (le Bio Rex), Amos Rex est certes un nouveau musée d’art moderne et contemporain, mais également l’extension audacieuse de l’ancien musée privé Amos Anderson.

Le toit de l’Amos Rex, un espace de jeu pour les habitants de la ville.
Le toit de l’Amos Rex, un espace de jeu pour les habitants de la ville. Tuomas Uusheimo

Pour la petite histoire, l’enseigne rouge Bio Rex qui orne sa façade est la toute première enseigne au néon à être apparue en Finlande. Partie intégrante du projet, le cinéma, restauré, mélange dans sa programmation films expérimentaux et longs métrages plus grand public. Pour faire écho à cette démarche culturelle ambitieuse mais non élitiste, le parti pris architectural des Finlandais de JKMM a consisté à construire, en sous-sol, 2 200 m2 de salles d’exposition.

Le cinéma, une salle historique de Helsinki, a été restauré et pleinement intégré au projet.
Le cinéma, une salle historique de Helsinki, a été restauré et pleinement intégré au projet. Tuomas Uusheimo

À l’arrière du pavillon soigneusement réhabilité, le Lasipalatsi Square, bordé par la silhouette années 20 du Parlement ainsi que par des baraquements militaires néoclassiques classés, est donc dorénavant affublé de cinq excroissances. Recouvertes de tuiles de ciment, celles-ci sont couronnées de hublots afin de ménager un éclairage zénithal aux salles d’exposition.

Sous l’impulsion de l’agence JKMM, les salles d’exposition accueillent des toitures spectaculaires.
Sous l’impulsion de l’agence JKMM, les salles d’exposition accueillent des toitures spectaculaires. Tuomas Uusheimo

Cette place constitue depuis longtemps un lieu de rassemblement très prisé des habitants de la capitale finlandaise et il n’était pas question qu’elle ne le reste pas. Le geste architectural, fort, a donc consisté à lui donner, plus que jamais, le visage d’un parc urbain. Amos Rex s’affirme ainsi non seulement comme un musée de haut vol côté programmation, mais également comme un lieu résolument démocratique qui dédramatise l’accès à la culture, y compris la plus pointue, comme le prouve Massless, l’installation numérique immersive du collectif tokyoïte teamLab, qui s’y tient jusqu’au 6 janvier 2019. Une réussite absolue.

> Amos Rex (Lasipalatsi). Mannerheimintie 22-24, 00100 Helsinki, Finlande. Tél. : +358 09 6844 4633. 

La lumière zénithale pénètre dans les salles d’exposition par de larges baies.
La lumière zénithale pénètre dans les salles d’exposition par de larges baies. Tuomas Uusheimo

The good concept store La sélection IDEAT