AJAP : Découvrez la crème des jeunes architectes 2018 (3/4)

Tous les deux ans, le ministère de la Culture établit une sélection dans le cadre des Albums des jeunes architectes et paysagistes (AJAP), qui mettent à l’honneur des talents prometteurs de moins de 35 ans. Quinze équipes d’architectes et cinq de paysagistes forment la promotion 2018. Dans IDEAT, découvrez chaque semaine cinq lauréats.

 

2/Jean-François Madec
Jean-François Madec (1983) a créé son agence en 2018 à Saint-Brieuc. 

Jean-François Madec.
Jean-François Madec. Gaston F. Bergeret / Cité de l’architecture et du patrimoine.

Pourquoi l’architecture ?
D’abord pour construire, pour interagir avec le réel. C’est une discipline qui s’inscrit dans l’épaisseur des lieux, qui ne peut échapper à la trivialité de ses usages.
Votre projet le plus important ?
L’extension d’un corps de ferme en Bretagne, qui cristallise nombre des enjeux qui guident mon travail : ambition d’une architecture culturellement représentative, respect de la singularité des lieux, attention portée aux héritages constructifs et aux filiations symboliques qui y sont rattachées.

Extension d’un corps de ferme à Saint-Méen, dans le Finistère (2016).
Extension d’un corps de ferme à Saint-Méen, dans le Finistère (2016). DR

Un projet que vous auriez aimé réaliser ?
La chapelle Salgenreute, à Krumbach (Autriche), par Bernardo Bader, pour sa relation singulière au grand paysage et pour sa mise en œuvre exigeante d’une matérialité ordinaire.
Une date importante pour l’agence ?
L’année 2018, car c’est celle de la création de l’agence et de la nomination aux AJAP.
Votre philosophie ?
Faire attention aux lieux et à ce qui préexiste. Agir avec la conscience vive que ce que nous construisons, bien souvent, nous survit.
Un ou une architecte que vous admirez ?
Erik Gunnar Asplund.
Un rêve ?
Construire une cabane avec mon fils.

The good concept store La sélection IDEAT