Au Portugal : Porcelaine et cristal, la chair de Vista Alegre

Maison fondée en 1824 à Ílhavo, près de Porto, Vista Alegre est à l’image du Portugal. Elle cultive une absence de prétention, associée à une foncière générosité dans son répertoire de création. Tout cela en ouvrant grand les bras aux designers.

Vamos para Ílhavo (Allons à Ílhavo), près de Porto. Vista Alegre y possède son propre hôtel où le designer français Sam Baron a instillé signes et installations qui font entrer le visiteur dans l’univers de la manufacture. Dans la suite spéciale, un balcon intérieur jouit d’une vue imprenable sur le chœur de l’église attenante !

L’Hôtel Montebello Vista Alegre.
L’Hôtel Montebello Vista Alegre.

Dans la fabrique de cette maison fondée en 1824, les machines sont toujours sous la direction de quelqu’un. Et, fait rare, dans le catalogue 2018, les employés ont été photographiés comme des stars ! Une machine rétro made in Nuremberg (en Allemagne), des bennes remplies de beaux débris (appelés pasta cinese)… Le lieu fascine.

Cette fabrique fut la toute première unité de production dédiée à la porcelaine du Portugal.
Cette fabrique fut la toute première unité de production dédiée à la porcelaine du Portugal. Vista Alegre

Rien n’est plus irréel que de voir ces files de chiens de porcelaine sans tête attendant l’étape suivante, les moules tournant sur eux-mêmes comme dans un ballet. Des plateaux rotatifs trempent de façon automatique des assiettes dans un bain d’émail laiteux. On sent que la maison repose sur une tradition de maîtrise des répertoires classiques. Ce que confirme la visite du très riche musée Vista Alegre.

L’impressionnant ballet des machines.
L’impressionnant ballet des machines. Vista Alegre

Le designer britannique Ross Lovegrove est venu y réaliser sa nouvelle lampe, qui évoque un champignon translucide à la surface ouvragée. Celle-ci trône déjà à la réception de l’hôtel. Côté création, l’innovation naît à l’IDPool, une résidence où de jeunes designers internationaux voisinent avec l’étonnante Márcia Martins, médecin, fondatrice avec ses six sœurs d’Eco Arts, une organisation qui valorise le travail des femmes de communautés amazoniennes auteures de somptueuses créations. On la suit à l’atelier, où sont peintes des tasses à motifs de feuilles qui sortiront cette année : c’est comme de tenir dans sa main un oiseau de paradis.

Outre la lampe « Hryb » (en haut), Ross Lovegrove signe également le modèle « Nervi » au sein d’une collection baptisée « Earth to Humanity ».
Outre la lampe « Hryb » (en haut), Ross Lovegrove signe également le modèle « Nervi » au sein d’une collection baptisée « Earth to Humanity ». Vista Alegre

La maison Christian Lacroix a elle aussi collaboré à des collections de porcelaine, comme « Primavera », qui rappelle les grandes heures chamarrées de la maison de couture. L’un des best-sellers, la collection « Transatlântica », de Brunno Jahara, suggère, avec un seul motif bleu, toute l’histoire du Brésil (hors actualité). Un designer comme Marcel Wanders est lui aussi ici dans son élément. Parce que chez Vista Alegre, aucune limite, technique ou marketing, n’est opposée au plaisir de créer. Aucune.

Eléments de la collection « Primavera », signée Christian Lacroix.
Eléments de la collection « Primavera », signée Christian Lacroix. Vista Alegre
Pot de la collection « Transtlântica » de Brunno Jahara.
Pot de la collection « Transtlântica » de Brunno Jahara. Vista Alegre

> vistaalegre.com

The Good Spots Destination Porto

The good concept store La sélection IDEAT