Guide : Le New York de la designer Lindsey Adelman

Née et élevée à Manhattan, la designer Lindsey Adelman a ensuite étudié à la Rhode Island School of Design. Depuis, les luminaires de cette gracieuse quadra ont brillé bien au-delà des frontières de la ville pour se retrouver accrochés aux murs et plafonds des plus grands galeristes de la planète (dont Nilufar à Milan). Pour IDEAT, elle ouvre son carnet d'adresses…

 

Une œuvre d’art ?
Broadway Boogie-Woogie (1942-1943), de Mondrian, qui a matérialisé le rythme de New York, les lumières des voitures à travers les blocs d’immeubles et l’influence du jazz.

Un objet ?
Un jeton de métro.

Quelle personnalité incarne le mieux New York ?
Andy Warhol. Il a capturé l’esprit de cette ville unique et a préfiguré l’ère Instagram. J’adore l’exposition qui lui est dédiée en ce moment au Whitney Museum.

Vue de l’exposition « Andy Warhol— From A to B and Back Again » présentée jusqu’au 31 mars 2019 au Whitney Museum.
Vue de l’exposition « Andy Warhol— From A to B and Back Again » présentée jusqu’au 31 mars 2019 au Whitney Museum. Photograph by Ron Amstutz. © 2018 The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts

Qu’est-ce qui vous manque lorsque vous quittez la ville ?
Tout d’abord mes amis, et le choix incroyable de propositions offertes le soir, quand tu sors du travail : musées, bars, restaurants, spectacles… Ici plus qu’ailleurs, il est impossible de s’ennuyer.

Votre vue favorite ?
La vue sur l’Hudson River, je ne m’en suis jamais lassée… Emprunter l’autoroute Henry Hudson qui longe la rivière à l’ouest de Manhattan m’émerveille toujours autant.

Votre bâtiment favori ?
Je n’ai pas de bâtiment favori, mais il y a des endroits en sous-sol que j’adore, comme la salle privée du restaurant Il Buco.

Qu’est-ce qui vous y émeut encore ?
Les séances de patin à glace à Central Park.

Patiner à Central Park, un rituel immuable pour de nombreux New-Yorkais.
Patiner à Central Park, un rituel immuable pour de nombreux New-Yorkais. Wikimedia commons

Comment cette ville peut-elle inspirer le reste du monde ?
C’est sa folie qui est inspirante. Ici, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de faire. Il y a de la place pour tous ceux qui veulent expérimenter. En revanche, il n’y a pas de place pour les excuses.

Votre saison favorite ?
À New York, l’automne. Mais j’adore aussi l’été dans les Hamptons…

Votre galerie favorite ?
David Zwirner, notamment pour les artistes qu’elle expose : Carol Bove, Ruth Asawa, Toba Khedoori, Yayoi Kusama, Lisa Yuskavage, Doug Wheeler…

Que rapporter de New York ?
Juste de bons souvenirs !

The good concept store La sélection IDEAT