A Copenhague, les Bouroullec tissent un écrin pour Kvadrat

Sur la dernière enceinte connectée de Harman Kardon, sur les fauteuils cultes de Cassina ou dans l’habitacle du SUV Velar de Range Rover, les tissus Kvadrat ont envahi la sphère domestique. IDEAT a visité le nouveau showroom de Copenhague conçu par les frères designers, où s’exprime la magie du fabricant danois.

Traditionnellement versés dans le seul design industriel, Ronan et Erwan Bouroullec ne conçoivent en général pas de lieux privés ni d’objets uniques. Sauf pour Kvadrat, leader mondial du textile domestique haut de gamme avec lequel ils ont noué une relation privilégiée depuis quelques années. Des tapis, des rideaux et même des stores ont bénéficié de cette collaboration sans compter le tout nouveau showroom de Copenhague.

De grands pans de tissu soigneusement agencés accueillent le visiteur.
De grands pans de tissu soigneusement agencés accueillent le visiteur. kvadrat

Ce dernier a pris place dans la zone portuaire située dans le nord de la capitale danoise. Ces docks désaffectés avec vue sur la Suède toute proche sont en train de voir fleurir des condominiums à l’architecture audacieuse et affluer des antiquaires vintage et des éditeurs de mobilier. Republic of Fritz Hansen, Montana, Gubi – entre autres… – se sont aussi installés dans ce nouveau design district.

Le système de suspension a été dessiné spécialement par les Bouroullec.
Le système de suspension a été dessiné spécialement par les Bouroullec. kvadrat

Le bâtiment investi par Kvadrat est posé tout au bord de la Baltique. Les jours de tempête, les vagues viennent lécher les hautes baies vitrées qui baignent l’espace dans la lumière naturelle changeante de Copenhague. Au loin, on aperçoit la centrale de traitement des déchets reconvertie en piste de ski par Bjarke Ingels… Quand ils ont commencé à plancher sur ce flagship-store, les Bouroullec ont joué la carte de la modestie et ont adopté – une fois n’est pas coutume – un parti pris radical : pas de couleur dans l’aménagement intérieur, des matériaux laissés bruts ou habillés d’un blanc discret.

Distribuée par les hautes baies vitrées, la lumière circule librement à travers les cloisons translucides.
Distribuée par les hautes baies vitrées, la lumière circule librement à travers les cloisons translucides. kvadrat

Au sol, le chêne se marie sans heurt au béton. Dans l’espace central, deux murs de brique laissent place à mi-hauteur à des cloisons vitrées translucides pour délimiter les bureaux et la tissuthèque. Dans cet espace, on peut toucher du doigt presque toutes les références du catalogue Kvadrat, juger de l’épaisseur, de la complexité du tissage, comparer les coloris disponibles…

La tissuthèque, un espace protégé où retrouver l’ensemble des références Kvadrat.
La tissuthèque, un espace protégé où retrouver l’ensemble des références Kvadrat. kvadrat

Dans l’espace d’exposition, un ingénieux système combinant une grille et des pendants en aluminium anodisé, dessiné spécialement par les Bouroullec, est fixé au plafond. Ce dispositif permet de suspendre, avec beaucoup de liberté, les tissus, y compris ceux de très grande surface, pour créer comme des paysages intérieurs. Les modèles exposés peuvent donc être auscultés « sous toutes les coutures » (sic), à la lumière directe, mais aussi à contre-jour, pour que le client se rende compte de leur transparence ou de leur pouvoir occultant. Celui-ci déambule ainsi d’une pièce de tissu à une autre et chaque nouvelle visite permet de découvrir un accrochage mettant en avant les dernières sorties.

La scénographie est sans cesse renouvelée grâce à ingénieux système d’accrochages.
La scénographie est sans cesse renouvelée grâce à ingénieux système d’accrochages. kvadrat

Lors de notre venue, un spécialiste maison vantait à une poignée de journalistes internationaux les qualités d’un tissu conçu pour habiller des enceintes sans influer sur leur sonorité. Dans ce showroom, les deux frères ont également dispersé leurs deux derniers modèles de rideaux, Rennes et Chainettes, ainsi que certains meubles emblématiques de leur création : canapés de la collection « Alcove » (Vitra), suspensions AIM (Flos), bancs « Palissade » (Hay) ou téléviseurs Serif TV (Samsung) affirment leur présence au milieu des étoffes. Dans les toilettes, on retrouve les carreaux que les Bouroullec ont dessinés pour Mutina.

« Chainette », un modèle de rideaux acoustiques signé des frères Bouroullec.
« Chainette », un modèle de rideaux acoustiques signé des frères Bouroullec. Bouroullec x Kvadrat

Quant aux comptoirs, ils sont réalisés en Solid Textile Boards, un matériau développé par la société Really à partir de chutes de coton et de laine issues des usines de Kvadrat. « Ce nouvel espace concrétise l’aventure qui nous a menés de notre premier showroom dans cette ville, il y a huit ans, jusqu’à aujourd’hui, estime Njusja De Gier, vice-présidente de Kvadrat, ainsi que le chemin parcouru avec Ronan et Erwan Bouroullec. Nous sommes ravis du résultat, qui nous permet d’explorer la matérialité et l’espace d’une façon nouvelle. »

The good concept store La sélection IDEAT