Concours : Au 9Confidentiel, Starck ressuscite le charme des Années folles

Constituée d’une dizaine d’hôtels situés dans des villes d’Europe en vue, la collection 9Hotel monte en gamme avec l’ouverture d’un premier 5-étoiles, à Paris, confié à un Starck plus habile que jamais pour jouer la comédie romantique. Et le plus beau ? IDEAT propose d'y passer une nuit ! Concours en bas de page...

Philippe Starck est rarement là où on l’attend. Pour ce palace de poche au cœur du Marais – quartier plus couru pour ses Airbnb que pour ses 5-étoiles –, il déroule la ravissante panoplie du boudoir féminin, « une petite boîte à bijoux imaginaire où les éclats des diamants sont les reflets d’une nostalgie romantique et surannée », commente le génial metteur en scène.

Starck a dessiné spécialement le mobilier pour s’adapter au petit lobby.
Starck a dessiné spécialement le mobilier pour s’adapter au petit lobby. Photo DR

Comme un long ruban de satin crème qui court de façade Art déco en bow-windows éblouis par la lumière des toits parisiens, les 29 chambres aux prénoms désuets de starlettes d’un autre âge (Marcelle, Odette, Lucienne…) sont autant de petits théâtres de sophistication – miroirs éclaboussés de champagne rosé, tapis (Maison Pierre Frey) sur lesquels s’effeuillent volutes et dessous chics. Christian Bérard, décorateur, bête de mode et costumier star des années 40, semble avoir quitté la pièce à l’instant, non sans avoir replacé les coussins sur le sofa.

Un délicieux parfum rétro et nostalgique parcourt les espaces et les chambres.
Un délicieux parfum rétro et nostalgique parcourt les espaces et les chambres. Photo DR

Aux jaunes de Naples et aux teintes dragée, peaufinés de cuir fauve, bois clair, laiton brossé ou rose cuivré, répondent les vives fresques d’Ara Starck, la fille du designer, et les sculptures de Yann Masseyeff dans un éclectisme sous influence, hanté par quelques touches d’art brut. Un soupçon de surréalisme vogue dans les couloirs, batifole entre les arches dorées du lobby, virevolte aux plafonds avant d’atterrir sur les tables du petit déjeuner, transposées en salon de thé l’après-midi.

Au bar, on déguste des cocktails exclusifs du mixologue Nico de Soto.
Au bar, on déguste des cocktails exclusifs du mixologue Nico de Soto. Philippe Garcia

Les pâtisseries de Yann Couvreur, qui livre en voisin, n’ont qu’à bien se tenir. Côté bar, Le Confidence a tous les arguments pour délier les langues. Surtout quand le très cosmopolite mixologue Nico de Soto a le talent de remplir les verres. Épuisé par le fracas citadin, on se confie aux mains expertes de la maison Codage, spécialisée en cosmétologie sur mesure. Se refaire une beauté est alors chose aisée, notamment grâce à un soin maison Pur Confidentiel, une heure de zen prodigué en chambre. Au fait, à quoi reconnaît-on le 9Confidentiel quand son coupé MG est en goguette ? Sans doute au clap de fin, discret à souhait…

Envie de vous faire votre propre opinion sur le 9Confidentiel ? IDEAT vous offre d’y passer une nuit avec la personne de votre choix ! Les participations sont ouvertes jusqu’au 20 février 2019.

> Hôtel 9Confidentiel. 58, rue du Roi-de-Sicile, 75004 Paris. Tél. : 01 86 90 23 33.

Les fresques d’Ara Starck dramatisent le couloir au rez-de-chaussée.
Les fresques d’Ara Starck dramatisent le couloir au rez-de-chaussée. Photo DR

The good concept store La sélection IDEAT