Tendances 2019 : La masterclass du Studiopepe (1/9)

En ce début d'année, IDEAT a demandé à ses neuf architectes d'intérieur préférés de livrer ses coups de cœur 2019 et ses passions éternelles. Premier volet avec Chiara Di Pinto et Arianna Lelli Mami du Studiopepe, qui impose un style d’une élégante rigueur, un univers graphique où la couleur joue un rôle central. Les deux Milanaises travaillent actuellement sur leur tout premier hôtel, qui sera livré en juillet… gare de l’Est, à Paris ! Rencontre avec Chiara Di Pinto.

 

Arianna Lelli Mami et Chiara Di Pinto, les deux créatrices de Studiopepe.
Arianna Lelli Mami et Chiara Di Pinto, les deux créatrices de Studiopepe. Photo DR

Une couleur ?
C’est vrai que nous sommes réputées pour beaucoup utiliser les couleurs. Mais les blancs, les beiges et les gris nous sont vraiment indispensables, car ils nous aident à combiner l’ensemble.

Un motif ?
Il serait forcément géométrique car on aime bien l’ordre. On en utilise beaucoup.

Un matériau ?
Nous avons une passion pour la pierre en général et le marbre en particulier. Les associer est une recherche passionnante, car chaque pierre est forcément unique. C’est ce que nous avons fait dans notre collection « Ossimori », qui marie le gypse avec différents marbres.

Intérieur réalisé par Studiopepe pour Alcantara.
Intérieur réalisé par Studiopepe pour Alcantara. Andrea Ferrari

Une pièce ?
Arianna préfère la chambre, car elle aime le côté intime de cette pièce. Mais moi je préfère le salon, parce que c’est l’endroit où l’on se détend, où l’on invite des amis, et où l’on parle. Et parler, c’est le début de tous les projets.

Un meuble ?
Là encore, Arianna répondrait un lit, mais pour moi ce serait plutôt une étagère. Tu peux y mettre des livres, mais aussi tout ce qui compte pour toi, des objets qui te ressemblent, toutes les choses que tu aimes.

Chaise Superleggera de Gio Ponti (1957).
Chaise Superleggera de Gio Ponti (1957). Cassina

Une pièce de mobilier ?
Ce n’est sans doute pas très original, mais la Superleggera de Gio Ponti (1891-1979) est tellement simple et iconique qu’on est obligé de la choisir. C’est un chef-d’œuvre d’élégance et de légèreté.

Un designer ?
Toujours Gio Ponti. Ses intérieurs, ses objets, son architecture, c’est un génie à 360°.

Une ville ?
On adore New York, on a l’impression de rêver à chaque fois qu’on y va. C’est ancien et moderne à la fois, on y trouve toujours énormément d’inspiration.

Un hôtel ?
Notre hôtel favori est le Danubius Gellért, à Budapest. C’est un des plus vieux hôtels de la ville, juste à côté des thermes. Avec sa déco Art nouveau, il y règne une ambiance particulière, surtout le matin, quand la lumière est vive.

Le Club Unseen, bar de nuit temporaire ouvert en 2018 à Milan.
Le Club Unseen, bar de nuit temporaire ouvert en 2018 à Milan. Andrea Ferrari

Un artiste ?
Nous avons découvert Carol Rama (1918-2015) récemment. C’est une artiste italienne qui travaille sur le corps humain d’une façon viscérale, qui nous plaît énormément.

Une boutique ?
On va beaucoup aux puces… c’est un peu comme faire une chasse au trésor. C’est le genre d’endroit où l’on peut facilement avoir de nouvelles idées.

Un créateur de mode ?
Phoebe Philo, qui était à la direction artistique de Céline jusqu’à l’année dernière. On adore son utilisation des couleurs et son style incroyable.

Un architecte ?
Oscar Niemeyer (1907-2012), pour la façon dont il joue avec l’espace et la lumière, et son sens absolu de l’équilibre. Son travail relève de la sculpture et possède plusieurs niveaux de lecture. Il est pour nous une grande source d’inspiration.

L’héliport de la Foire de Tripoli (Liban) signé Oscar Niemeyer.
L’héliport de la Foire de Tripoli (Liban) signé Oscar Niemeyer. ©Line Itani

Un bâtiment ?
La Villa Noailles, à Hyères, un édifice qui mélange le luxe et la culture. On y rencontre toujours tellement de gens… il y a des ondes particulières dans ce lieu !

Un restaurant ?
La Sirena, c’est un restaurant sur l’île de Filicudi, en Sicile, juste au bord de l’eau, qui est notre QG estival. C’est très simple, mais la nourriture et les gens y sont exceptionnels.

Un jardin ?
Les Giardini La Mortella, sur l’île d’Ischia, à Forio. C’est un endroit vraiment incroyable que j’ai visité il y a deux ans. Je suis restée sans voix devant tant de couleurs et de beauté.

Alysi, boutique de mode ouverte dans un palazzo du XVIIe milanais.
Alysi, boutique de mode ouverte dans un palazzo du XVIIe milanais. Photo DR

Un film ?
Blue Velvet de David Lynch, dont on adore l’œuvre et le sens de l’ambiance inimitable. Ou alors La Famille Tenenbaum de Wes Anderson, dans un tout autre genre.

Un livre ?
Les Villes invisibles d’Italo Calvino, un roman poétique qui personnifie les villes visitées par Marco Polo.

Un souvenir ?
Arianna et moi nous connaissions de vue. Mais c’est en se rencontrant tout à fait par hasard, sur une plage, à Mazunte, au Mexique, que nous sommes devenues amies. Ces retrouvailles improbables dans un village de pêcheurs à l’autre bout du monde ont changé nos vies !

 

The Good Spots Destination Milan

The good concept store La sélection IDEAT