Anniversaire : Axor, 25 années de design dans la salle de bains

La marque de robinetterie haut de gamme du groupe Hansgrohe célèbre cette année son quart de siècle, placé sous le signe de l’innovation et du design spectaculaires.

À quoi reconnaît-on une grande marque ? À la qualité et à la beauté de ses produits ? À sa capacité à s’engager dans de prestigieuses collaborations ? Oui, à tout cela. Mais aussi à sa propension à nous étonner, en repoussant toujours les limites. « Je travaille pour Axor depuis 2012, l’année de l’arrivée sur le marché de la collection “Starck Organic”, rappelle Maxime Corbasson, responsable de la marque pour la France. D’année en année, je me dis que nous atteignons le sommet en matière de robinetterie ou de solutions pour la douche. Mais, à chaque lancement de collection, je suis bluffé par la capacité d’innovation d’Axor. »

La personnalisation, une spécificité qui ne sera pas démentie par « MyEdition », la dernière collection signée Phoenix Design. Le corps du robinet est proposé en 15 finitions FinishPlus et la plaque qui en habille la partie supérieure en 22 variantes.
La personnalisation, une spécificité qui ne sera pas démentie par « MyEdition », la dernière collection signée Phoenix Design. Le corps du robinet est proposé en 15 finitions FinishPlus et la plaque qui en habille la partie supérieure en 22 variantes. Axor

D’aucun affirmeront que l’homme est de parti pris, lui qui œuvre au rayonnement sur le territoire national de cette enseigne haut de gamme appartenant au groupe Hansgrohe. Mais accordons-lui toutefois qu’Axor, qui célèbre cette année ses 25 ans, est l’une des entreprises les plus créatives du secteur de la robinetterie. Dès 1994, soit un an après sa naissance, la société et Philippe Starck surprennent avec le « Salon d’eau », la première salle de bains vue comme une pièce à vivre. Suivront des propositions toujours plus surprenantes : « Starck » et sa commande joystick, « Starck Organic » et ses formes inspirées de la nature, « Starck V » et son vortex.

Au fil des années, le catalogue s’étoffe de multiples collaborations : Antonio Citterio, Patricia Urquiola, Jean-Marie Massaud, Phoenix Design, Nendo, Front, Barber & Osgerby. Chacun apporte sa note personnelle, son univers et sa vision de la robinetterie. « Le travail des designers est essentiel car ils savent imaginer des produits qui concilient à la fois une longue durée de vie et une forme d’avant-gardisme, remarque Maxime Corbasson. C’est pour cette raison que nous leur permettons d’aller très loin dans leurs créations, sans leur imposer de limites. Car nous voulons qu’ils atteignent un résultat sans compromis. Il en va de même pour nos clients, qui, grâce à notre service Axor Signature, peuvent à loisir adapter nos produits en finitions spéciales, en dimensions, par l’ajout d’initiales… »

Les robinets « MyEdition » peuvent même s’habiller de cuir.
Les robinets « MyEdition » peuvent même s’habiller de cuir. Axor

Comme le rappelle son nouveau slogan, « Form follows perfection » (« la forme suit la perfection »), Axor explore sans cesse la forme, la fonction, l’esthétisme et la praticité. Avec le programme WaterDreams, l’entreprise se lance dès le début des années 2000 dans un exercice de créativité, toujours aux côtés des grands noms du design. Dans ce cadre, elle invite régulièrement une brochette d’entre eux à expérimenter, réfléchir et proposer des concepts qui serviront de base de réflexion aux futurs produits.

« ShowerHeaven », une douche de tête XXL, de 1,20 mètre de long et 30 cm de large.
« ShowerHeaven », une douche de tête XXL, de 1,20 mètre de long et 30 cm de large. Axor

C’est ainsi que, sur la base du WaterDream 2016, qui proposait à cinq designers de jouer avec la notion de personnalisation et les matières, a été élaborée « MyEdition », la dernière-née de l’enseigne. « C’est aussi un clin d’oeil à nos vingt-cinq années d’existence, indique Maxime Corbasson. Cette collection symbolise l’essence même de la marque, à savoir un très haut niveau de personnalisation. » Réalisée par Phoenix Design, à qui l’on doit aussi la récente ligne « Uno », cette robinetterie a été présentée lors du dernier Salon du meuble de Milan. Elle propose un corps chromé qui peut être décliné en 15 finitions FinishPlus, tandis que le dessus, plat et rectangulaire, peut être habillé de 22 façons différentes par une plaque en métal, en verre, en marbre, en bois ou même en cuir. Au total, donc, des centaines de possibilités…

Le robinet est par ailleurs équipé du tout nouveau jet PowderRain, capable de produire des micro-gouttes qui forment comme un nuage d’eau d’une invraisemblable douceur. « Cette innovation est le fruit du travail du laboratoire des jets du groupe, basé à Schiltach, en Allemagne. Nos ingénieurs y passent leurs journées à inventer les jets de demain. Le PowderRain a nécessité pas moins de cinq années de recherche », indique notre responsable. On le retrouve également sur l’impressionnante ShowerHeaven, une douche de tête de 1,20 mètre de long et 30 cm de large, dotée de quatre ailettes rétractables.

A peine conçu, le nouveau jet PowderRain se décline du robinet à la douche.
A peine conçu, le nouveau jet PowderRain se décline du robinet à la douche. Axor

Axor propose ainsi des produits « rupturistes ». La technologie embarquée se décline ensuite dans les autres produits de la gamme, avant de se déployer aussi chez ceux de Hansgrohe. Et l’histoire ne s’arrête pas là. Si les équipements pour la douche manquaient au catalogue, obligeant à choisir parmi ceux de Hansgrohe, ce déficit est aujourd’hui comblé. Axor annonce déjà une quinzaine de modèles dans les mois qui viennent, en complément de chaque collection de robinetterie. Sans oublier, évidemment, les prochaines surprises pour permettre aux architectes, aux secteurs du contract comme l’hôtellerie de luxe et aux particuliers, de choisir ou d’inventer le produit de leurs rêves…

The good concept store La sélection IDEAT