Visite d'usine : Chez Tobias Grau, le magicien de la lumière

Près de Hambourg, un incroyable vaisseau bouillonne de brillantes idées. C’est là que Tobias Grau, épaulé par son épouse et deux de ses enfants, imagine les luminaires qui accompagnent particuliers et entreprises.

Le siège, dessiné par l’agence hambourgeoise Bothe Richter Teherani, est à l’image de la marque : moderne, sobre, étonnant. Même après vingt ans d’existence, ses lignes courbes, son enveloppe en aluminium et en verre, posées dans un champ, surprennent et n’ont pas pris une ride.

Futuriste, le siège de Tobias Grau, qui abrite aussi la chaîne de fabrication, a été conçu en 1998 par le cabinet Bothe Richter Teherani.
Futuriste, le siège de Tobias Grau, qui abrite aussi la chaîne de fabrication, a été conçu en 1998 par le cabinet Bothe Richter Teherani. Nicolas Krief

Totalement lié à l’histoire de l’entreprise, cet édifice est né en même temps que la collection « Office », en 1998. « Nous avions besoin d’éclairage de bureau pour ce bâtiment, raconte Tobias Grau. Je l’ai donc dessiné. Nous avons continué au fil des années à en fabriquer, sans le commercialiser. Nous avons finalement lancé “Office” en 2002, après quinze années réservées au luminaire domestique. »

S’il peut sembler austère de l’extérieur, le bâtiment se révèle très accueillant et sert véritablement le propos de la marque. Sa structure en verre et en aluminium intègre plus de 200 m2 de panneaux solaires.
S’il peut sembler austère de l’extérieur, le bâtiment se révèle très accueillant et sert véritablement le propos de la marque. Sa structure en verre et en aluminium intègre plus de 200 m2 de panneaux solaires. Nicolas Krief

C’est d’ailleurs en 2001 que la superficie a été doublée pour offrir plus d’espace et de fluidité entre la conception, d’un côté, et la fabrication, de l’autre. Le bâtiment est le reflet de la philosophie de Tobias Grau. Il tient compte des préoccupations environnementales et intègre de vastes panneaux solaires dans sa façade en verre.

Le nouveau bâtiment abrite les équipements qui permettent de réaliser les finitionsdes lampes, comme ici le corps de la lampe Salt & Pepper.
Le nouveau bâtiment abrite les équipements qui permettent de réaliser les finitions
des lampes, comme ici le corps de la lampe Salt & Pepper. Nicolas Krief

Les produits qui y sont assemblés visent eux aussi une efficacité énergétique optimale. Ils comportent des capteurs de lumière et de mouvement, bénéficient de la technologie Smart Connect pour programmer plusieurs éclairages et du système OSA (open structure anti-glare), qui limite l’éblouissement sans réduire la puissance lumineuse.

Une attention de tous les instants est nécessaire pour offrir des luminaires irréprochables, aussi bien pour la collection « Home » que pour la collection « Office ».
Une attention de tous les instants est nécessaire pour offrir des luminaires irréprochables, aussi bien pour la collection « Home » que pour la collection « Office ». Nicolas Krief

En basculant très tôt vers la technologie LED, l’entreprise a baissé de plus de 60 % la consommation moyenne d’énergie de ses collections. Face au bâtiment initial, un nouvel espace a vu le jour cette année, qui abrite les ateliers de polissage, de finition et de laquage. Intégrer ces étapes donne à la société un surplus de réactivité et de flexibilité.

Suspension Niceone.
Suspension Niceone. Nicolas Krief

Une façon d’opérer un contrôle, que le dirigeant sait tempérer : « Avec l’arrivée de Timon et Melchior à nos côtés, la marque s’écarte un peu de ma personne et c’est une bonne chose, avance Tobias Grau. Cela ne veut pas dire que je vais m’arrêter de créer, j’ai encore de nombreux projets en tête, mais, avec eux, les frontières de la marque évoluent et j’apprécie cela. »

La famille Grau avec, de gauche à droite, Tobias et Franziska le couple et Melchior et Timon, les enfants et directeurs artistiques.
La famille Grau avec, de gauche à droite, Tobias et Franziska le couple et Melchior et Timon, les enfants et directeurs artistiques. Nicolas Krief

The good concept store La sélection IDEAT