Chisel & Mouse : les icônes de archi à l’échelle mini

Avec ses reproductions de bâtiments iconiques, Chisel & Mouse occupe une place à part dans le monde de l'architecture. Robert Paisley nous raconte l’histoire de cette maison, qu’il a fondée avec son frère Gavin.

Quand les frères Robert et Gavin Paisley ont créé Chisel & Mouse, un label d’édition de « sculptures d’architecture » entre modélisation numérique, imprimante 3D et travail manuel, ils voulaient proposer aux amateurs, avertis ou non, des maquettes de façades des bâtiments les plus iconiques de l’histoire. Travaillant déjà ensemble dans leur propre société de logiciels, ils rêvaient d’un job plus épanouissant. Les deux frères étaient tous deux toqués d’architecture, mais Gavin savait déjà réaliser des maquettes. Au quotidien, c’est donc lui qui mène les projets de sculpture tandis que Robert s’occupe du commerce et du marketing.

Dans la fratrie Paisley, en tablier de travail emplâtré, Robert (à gauche), tenant en ses mains la façade de la School of Art de Glasgow (Charles Rennie Mackintosh, 1896-1909), et Gavin (à droite), avec le portail du Freemasons’ Hall de Londres (Henry Victor Ashley et Francis Winton Newman, 1927-1933).
Dans la fratrie Paisley, en tablier de travail emplâtré, Robert (à gauche), tenant en ses mains la façade de la School of Art de Glasgow (Charles Rennie Mackintosh, 1896-1909), et Gavin (à droite), avec le portail du Freemasons’ Hall de Londres (Henry Victor Ashley et Francis Winton Newman, 1927-1933). © ALUN CALLENDER

L’imprimante 3D leur est apparue essentielle dès les débuts. Les premiers modèles réalisés, le duo s’est attaqué aux finitions de plâtre, lisse et blanc comme certaines des plus belles façades de Londres. Après moult dessins et impressions 3D, les premiers moules de silicone étaient prêts. Leur clientèle est mixte : certains commandent une réplique de leur maison, d’autres s’offrent un classique de l’architecture.

Modèles « Behrens House » et « Pulteney Street 01 ».
Modèles « Behrens House » et « Pulteney Street 01 ». Chisel & Mouse

Les maîtres d’œuvre, eux, s’intéressent évidemment aux icônes de leur discipline. Chisel & Mouse (à traduire par « ciseau et souris »… d’ordinateur !) ne compte que cinq collaborateurs, mais 85 projets d’architecture sont déjà à leur actif. L’entreprise réalise également des plans de ville en trois dimensions. En plâtre, protégés par du Perspex transparent, ces paysages urbains représentent un peu plus d’un kilomètre carré. Leur exactitude demande de longues recherches pour obtenir un rendu fiable du relief architectural. Tâche ardue s’il en est, sachant que le profil des villes change régulièrement au gré des nouvelles constructions !

A droite, le quartier de la City de Londres à l’échelle 1:5000, soit un plan en 3D de 30 x 30 cm appartenant à la série de paysages urbains « Blue River » (du nom de la petite touche colorée…).
A droite, le quartier de la City de Londres à l’échelle 1:5000, soit un plan en 3D de 30 x 30 cm appartenant à la série de paysages urbains « Blue River » (du nom de la petite touche colorée…). Chisel & Mouse

Pour la deuxième édition du plan de Londres en 3D, les frères Paisley ont d’ailleurs déjà ajouté des bâtiments qui, pour certains, ne seront finis que fin 2019. Ils travaillent en ce moment à compléter leur offre avec Barcelone, Washington ou Dublin. « Nous avons aussi en projet de reproduire, pour notre collection “Minis” – de 15 à 20 cm de côté –, la Farnsworth House de Ludwig Mies van der Rohe », confie Robert.

La Farnsworth House (Ludwig Mies ven der Rohe, 1946-1951).
La Farnsworth House (Ludwig Mies ven der Rohe, 1946-1951). Chisel & Mouse

The good concept store La sélection IDEAT