© ALESSANDRA CHEMOLLO / POLYMNIA VENEZIA

Le M9, un nouveau musée en polychromie pour Venise

Toujours plus fréquentée, la Sérénissime porte de moins en moins bien son nom. Pour s’échapper un instant du flot des touristes, direction la localité de Mestre à la découverte du M9, nouveau musée signé Sauerbruch Hutton.

Conçu dans les bureaux de Matthias Sauerbruch et Louisa Hutton à Berlin, le M9 s’inscrit dans la droite lignée des projets de l’agence allemande, précis, colorés et géométriques. En 2010, le tandem avait remporté le concours international d’architecture organisé par la Fondazione di Venezia face à un casting haut de gamme : Pierre-Louis Faloci, Carmassi Studio di Architettura, David Chipperfield Architects, Mansilla + Tuñón Arquitectos et Souto Moura Arquitectos.

Divisé en deux bâtiments, le musée en profite pour cadrer une nouvelle place publique.
Divisé en deux bâtiments, le musée en profite pour cadrer une nouvelle place publique. © ALESSANDRA CHEMOLLO / POLYMNIA VENEZIA

En décembre dernier, le M9 est livré en plein cœur de Venise-Mestre, porte d’entrée terrestre sans âme de la célèbre Cité des Doges. Misant sur le multimédia et une expérience immersive, le musée est consacré au patrimoine culturel du XXe siècle. L’objectif sous-tendu par ce programme culturel ambitieux est d’attirer les nombreux touristes qui se rendent à Venise et ne connaissent bien souvent de Mestre que son aéroport. Il faut dire qu’il est difficile de rivaliser avec la Sérénissime… Le projet comprend la construction de nouveaux bâtiments (espaces du musée et administration) mais aussi la réhabilitation d’un couvent du XVIe siècle et d’un immeuble de bureaux des années 60, soit une surface de 25 600 m2 au total.

Les claire-voies du plafond répondent aux bandes horizontales imprimées par les coffrages du béton brut, omniprésent dans les espaces intérieurs.
Les claire-voies du plafond répondent aux bandes horizontales imprimées par les coffrages du béton brut, omniprésent dans les espaces intérieurs. © ALESSANDRA CHEMOLLO / POLYMNIA VENEZIA
Partant du rez-de-chaussée, agrémenté d’une bibliothèque, d’un auditorium, d’une boutique et d’un café, un long escalier mène aux espaces d’exposition.
Partant du rez-de-chaussée, agrémenté d’une bibliothèque, d’un auditorium, d’une boutique et d’un café, un long escalier mène aux espaces d’exposition. © ALESSANDRA CHEMOLLO / POLYMNIA VENEZIA

Hors les murs, le M9 offre une nouvelle place publique, la Piazza Museo, vecteur de lien social et d’attractivité. Pour relever ce défi et sortir Mestre de son anonymat, Sauerbruch Hutton a misé sur une architecture multicolore, inspirée par une lecture sensible de l’environnement direct du musée. Impossible de passer à côté de cet ovni dont les nouveaux bâtiments sont habillés de 20 000 modules de céramique de 13 couleurs différentes ! À l’intérieur, en revanche, le béton nu est roi, et accompagne le parcours muséal dans une atmosphère brutaliste des plus réussies.

L’attention portée à l’éclairage naturel renforce la dramaturgie des espaces et de la déambulation.
L’attention portée à l’éclairage naturel renforce la dramaturgie des espaces et de la déambulation. © ALESSANDRA CHEMOLLO / POLYMNIA VENEZIA
Agent du renouveau urbain de Venise-Mestre, le M9 est revêtu de plaquettes de céramique (NBK Keramik) dont les couleurs et la géométrie sont devenues une griffe pour l’agence allemande Sauerbruch Hutton.
Agent du renouveau urbain de Venise-Mestre, le M9 est revêtu de plaquettes de céramique (NBK Keramik) dont les couleurs et la géométrie sont devenues une griffe pour l’agence allemande Sauerbruch Hutton. © ALESSANDRA CHEMOLLO / POLYMNIA VENEZIA

> Museo M9. Via Giovanni Pascoli, 11, 30171 Mestre, Italie. Tél. : +39 041 238 7230. M9museum.it

Thématiques associées

The Good Spots Destination Venise

The good concept store La sélection IDEAT