Milan prépare l’édition 2019 du salon du meuble

Dans un mois débute le Salon du meuble de Milan. IDEAT vous dévoile tout ce que l'on sait déjà de l’édition 2019 qui s’apprête à nouveau à battre des records…

1/ Milan sans concurrent

Le centre des expositions de Rho, où a lieu le Salon du meuble, s’apprête à accueillir plus de 100 000 visiteurs en six jours…
Le centre des expositions de Rho, où a lieu le Salon du meuble, s’apprête à accueillir plus de 100 000 visiteurs en six jours… Salone Del Mobile

Sans vouloir faire affront aux autres design weeks à travers la planète, celle de Milan écrase la concurrence… Du 8 au 15 avril prochains, elle attirera les plus grandes marques, une foule chaque année plus nombreuse (500 000 visiteurs venus de 160 pays en 2018 !), les designers les plus renommés… Comme le remarquait son président Claudio Luti, le patron de Kartell, l’événement s’exporte désormais à Moscou et Shanghai sans que cela n’entame le prestige de l’édition milanaise. Seule la capitale lombarde offre une expérience totale avec à la fois un salon gigantesque dans son parc des expositions (du 9 au 14 avril) et une ville qui bat entièrement au rythme du design durant une semaine. Certains quartiers comme Brera ou les 5 Vie ouvrent les portes de leurs palazzi aux éditeurs et créateurs de mobilier contemporain tandis que d’autres, plus excentrés, comme Ventura ou Lambrate voient affluer les jeunes designers et les marques innovantes. Au delà du meuble, le Salone attire désormais des fabricants de tous les secteurs (de Nike à Lexus), venus tâter le pouls des tendances de l’objet au sens large…


2/ Léonardo, roi de Milan

Le projet d’installation dans les canaux des Navigli…
Le projet d’installation dans les canaux des Navigli… Salone Del Mobile

S’il est mort en France, Léonard de Vinci a vécu vingt ans à Milan, où il a notamment laissé son tableau La Cène sur les murs du couvent dominicain Santa Maria delle Grazie. En cette année de commémoration du 500e anniversaire de sa mort, la ville a décidé de rendre hommage à celui qu’elle considère comme le premier des designers italiens… Comme eux, Leonardo était aussi à l’aise avec l’art que les sciences. Le mot d’ordre de cette 58e édition du Salone del Mobile est donc l’ingéniosité. Outre une exposition au Rho Fierra, une installation prendra place dans le quartier des Navigli, celui des canaux. L’eau est en effet un élément qui passionnait Leonardo, auteur de nombreuses inventions dans le domaine hydraulique.


3/ Toute la lumière sur Euroluce

Le stand Artemide lors de la précédente édition d’Euroluce.
Le stand Artemide lors de la précédente édition d’Euroluce. Diego Ravier

Le Salone del Mobile réserve un hall entier en alternance aux cuisines et aux luminaires. Cette année, c’est le tour d’Euroluce, qui réunit les principaux éditeurs du secteur (421 en tout…) sur plus de 38 000 m2. On y croisera notamment Nemo, qui présentera entre autres Newton, la réédition d’une lampe culte d’Andrea Branzi ou Marcel Wanders qui collabore avec le fabricant espagnol Lladro. Mais ce sera aussi l’occasion de découvrir les lampes qui utilisent les nouvelles technologies (OLED, luminothérapie, sans-fil, Li-Fi…).


4/ Enfin un musée pour le design italien

Le mobilier Ore Streams, créé à partir de déchets électroniques par le duo Formafantasma (Simone Farresin et Andrea Trimarchi), est actuellement exposé à la Triennale dans le cadre de l’exposition « Broken Nature ».
Le mobilier Ore Streams, créé à partir de déchets électroniques par le duo Formafantasma (Simone Farresin et Andrea Trimarchi), est actuellement exposé à la Triennale dans le cadre de l’exposition « Broken Nature ». London and Giustini/Stagetti

Aussi bizarre que cela puisse paraître, Milan ne possédait pas de musée permanent dédié à ses designers et architectes… C’est désormais chose faite avec la Triennale, qui accueillait déjà régulièrement des expositions temporaires de haut vol (comme « Broken Nature » jusqu’à la fin de l’été). Fraîchement réaménagé, le bâtiment va pouvoir montrer ses collections incroyables, fruits des donations de designers immenses.


 

The Good Spots Destination Milan

The good concept store La sélection IDEAT