Expo : MVRDV réinterprète la ville européenne à Bordeaux

A Bordeaux, le centre d’architecture Arc en rêve consacre une exposition à l’îlot Queyries, imaginé dans la capitale girondine par l’agence MVRDV. L’occasion pour le cabinet hollandais d’exprimer une nouvelle fois son concept d’« urban village ».

Récemment désignée pour réhabiliter le Palais du commerce de Rennes, l’agence MVRDV enchaîne les projets aux quatre coins de la France. En plus de ses réalisations prévues à Caen, Paris, ou Lyon, le cabinet hollandais doit prochainement livrer l’îlot des Queyries aux abords de la Garonne. Une réinterprétation des anciens centres-ville européens, qui se dévoile jusqu’au 26 mai au centre d’architecture bordelais Arc en rêve.

Le projet devrait accueillir ses premiers habitants au cours de l’été.
Le projet devrait accueillir ses premiers habitants au cours de l’été. MVRDV

Avec cet ensemble de 552 logements, MVRDV nous offre un avant-goût de la ZAC Bastide-Niel, qui s’apprête à sortir de terre en lieu et place des friches et entrepôts de la rive droite bordelaise. Egalement dessiné par l’agence, ce plan d’aménagement de 35 hectares fait directement « écho au centre-ville historique » selon son auteur, l’architecte Winy Mass, associé à Jacob van Rijs et Nathalie de Vries depuis 1993. Auteur de 700 projets à travers le monde, le trio propose en effet de créer ici « un quartier vivant et mixte, comportant des rues intimes et originales, comme dans la vieille ville. »

Egalement conçu par MVRDV, le plan directeur du quartier Bastide-Niel comprend environ 70 % de logements, complétés par une offre de commerces et d’équipements.
Egalement conçu par MVRDV, le plan directeur du quartier Bastide-Niel comprend environ 70 % de logements, complétés par une offre de commerces et d’équipements. MVRDV

S’il mise sur les qualités des villes anciennes, générées par un urbanisme progressif et spontané, le secteur de Bastide-Niel n’exclut pas pour autant les exigences contemporaines en termes de luminosité, de densité et de durabilité. Le tout grâce à une conception paramétrique qui optimise l’éclairage et la ventilation naturelle, ainsi que l’ensoleillement de chaque logement. Dictés par la course du soleil, les angles saillants des toitures permettent par ailleurs de retrouver une richesse formelle disparue avec l’urbanisme moderne et d’évoquer « la skyline des vieilles villes européennes ».

Spécialement étudiés pour le confort des logements, les jeux de hauteurs et de géométries renouent avec une diversité formelle qui évoque les anciens centres-ville.
Spécialement étudiés pour le confort des logements, les jeux de hauteurs et de géométries renouent avec une diversité formelle qui évoque les anciens centres-ville. MVRDV

A l’image des 144 parcelles du quartier – prochainement aménagées par autant d’agences pour plus de diversité – l’îlot Queyries répond à la minéralité de l’architecture bordelaise par une enveloppe de céramique claire. Du moins sur ces façades offertes à la ville, puisqu’en son sein, le monolithe sculptural opte pour un enduit écarlate. Une extravagance typique du cabinet hollandais, qui cadre ici un vaste jardin public, complémentaire des multiples espaces verts disséminés dans tout le quartier « comme des perles pointillistes ».

Face à la Garonne, un porche monumental dessine une continuité entre le fleuve et le jardin intérieur.
Face à la Garonne, un porche monumental dessine une continuité entre le fleuve et le jardin intérieur. © Ivan Mathie

Le concept d’urban village, cher à MVRDV depuis de nombreuses années, se décline ainsi dans la capitale girondine après de récentes expérimentations à New York ou Rotterdam, sous la forme d’un gratte-ciel ou d’un hôtel éphémère. Des projets variés mais toujours centrés sur un même objectif : promouvoir « une architecture et un urbanisme à échelle humaine, basés sur des interactions sociales et des libertés données aux usagers pour qu’ils puissent créer leurs propres styles de vie. »

(W)ego City, un hôtel éphémère imaginé à Rotterdam pour la Dutch Design Week 2017.
(W)ego City, un hôtel éphémère imaginé à Rotterdam pour la Dutch Design Week 2017. MVRDV

> Exposition « Quai des Queyries. Winy Maas / MVRDV architectes, Rotterdam ». Du 14 mars au 26 mai 2019.
> Centre d’architecture Arc en rêve. 7, rue Ferrère, 33000 Bordeaux.

The good concept store La sélection IDEAT