A Monaco, l’architecture Belle Époque se marie à celle de Richard Rogers

Avec la rénovation de l’Hôtel de Paris et l’achèvement d’un nouvel îlot conçu par Richard Rogers, la Société des Bains de Mer allie le meilleur de l’architecture Belle Époque et contemporaine face au cœur battant de la principauté monégasque, la place du Casino.

Après quatre années de travaux, l’épicentre de Monte-Carlo dévoile le résultat d’un chantier estimé à 600 millions d’euros. Un projet hors-normes, commandité par la Société des Bains de Mer pour faire d’une pierre deux coups : rénover l’intégralité de l’Hôtel de Paris d’une part, et, de l’autre, bâtir un quartier à la pointe du luxe. En vis-à-vis face à la place du Casino, l’établissement cinq-étoiles et le projet de Richard Rogers juxtaposent ainsi leurs façades de pierre et de verre pour répondre à un seul objectif : faire de Monaco l’une des destinations les plus exclusives d’Europe.

L’Hôtel de Paris et l’îlot de Richard Rogers, baptisé One Monte-Carlo.
L’Hôtel de Paris et l’îlot de Richard Rogers, baptisé One Monte-Carlo. Monte-Carlo Société des Bains de Mer

Propriétaire des hôtels, casinos, restaurants et spas les plus courus de la principauté, la Société des Bains de Mer naît en 1863, un an avant l’ouverture de l’Hôtel de Paris Monte-Carlo. Théâtre des noces du Prince Rainier III et de la Princesse Grace en 1956, l’établissement accueille également les festivités de leurs anniversaires de mariage en 1976, au sein de ses caves au patrimoine unique. Car au-delà de ses espaces impressionnants et d’un service irréprochable, la gastronomie participe elle aussi à la légende de l’hôtel. A fortiori à partir de 1990, lorsque que le Le Louis XV – Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris est couronné par trois étoiles au guide Michelin.

Face à la mer, la nouvelle rotonde imaginée par les architectes Gabriel Viora et Richard Martinet.
Face à la mer, la nouvelle rotonde imaginée par les architectes Gabriel Viora et Richard Martinet. Monte-Carlo Société des Bains de Mer
Au rez-de-jardin, le restaurant Ömer expose quelques-unes des 700 bouteilles proposées par sa carte.
Au rez-de-jardin, le restaurant Ömer expose quelques-unes des 700 bouteilles proposées par sa carte. Monte-Carlo Société des Bains de Mer

Pour autant, pas question de se reposer sur ses lauriers. A partir de 2014, l’hôtel entame une mue intégrale, chapeautée par l’architecte local Gabriel Viora et son confrère Richard Martinet, déjà auteur de la rénovation du Crillon et du Georges V. Si la salle de style Empire du Louis XV, précédemment aménagée par Patrick Jouin, n’est que légèrement rafraîchie, leur projet n’hésite pas à démolir et reconstruire une grande partie de l’hôtel pour correspondre aux attentes d’une clientèle internationale. Face à la mer, la nouvelle rotonde abrite ainsi des chambres de 35 m2 minimum, décorées de lignes Art déco et contemporaines qui se poursuivent jusque dans les espaces communs.

Lumière et espace ont guidé la rénovation des architectes, comme en témoigne cette suite « City view ».
Lumière et espace ont guidé la rénovation des architectes, comme en témoigne cette suite « City view ». Monte-Carlo Société des Bains de Mer
Idem dans les couloirs, rythmés d’éclatantes lignes Art déco.
Idem dans les couloirs, rythmés d’éclatantes lignes Art déco. Monte-Carlo Société des Bains de Mer

Outre ses 207 chambres entièrement repensées, l’hôtel déploie aussi un nouveau répertoire culinaire avec l’inauguration de Ômer, le second restaurant d’Alain Ducasse et du Grill, dirigé par Franck Cerutti. Déjà honoré d’une étoile Michelin, ce dernier se distingue en plus par un toit amovible et une vue panoramique sur la mer et le palais princier, dont les anciens résidents sont d’ailleurs à l’honneur avec les nouvelles suites Princesse Grace et Prince Rainier III. Aménagées sur le toit à la manière de penthouses, elles disposent chacune d’objets personnels du couple, cédés par la famille princière, afin de mêler des notes intimes au faste de la décoration.

Le Grill émerveille autant par son cadre que par la cuisine du chef Franck Cerutti.
Le Grill émerveille autant par son cadre que par la cuisine du chef Franck Cerutti. Monte-Carlo Société des Bains de Mer
Matières nobles et lignes épurées dans la suite Princesse Grace.
Matières nobles et lignes épurées dans la suite Princesse Grace. Monte-Carlo Société des Bains de Mer

The good concept store La sélection IDEAT