Objectsfor, le nouvel éditeur qui redessine le quotidien

Depuis l’année dernière, Objetcsfor propose une collection de meubles et d’essentiels pour la maison. Une gamme ludique et variée, intégralement pensée par le designer Camille Riboulleau, fondateur de ce nouvel éditeur français.

Lancée au Salon du meuble de Milan, en avril 2018, la marque Objetcsfor distribue désormais sa première collection via son e-shop. Conçue pour manger, s’asseoir ou se reposer en toute décontraction, celle-ci répond aux besoins les plus élémentaires avec une table, un tabouret, une assiette et de vastes tapis qui prennent soin de ne jamais tomber dans la banalité grâce à l’ingéniosité de Camille Riboulleau.

Emaillées de chaque coté, les assiettes double-face sont fabriquées à Vallauris.
Emaillées de chaque coté, les assiettes double-face sont fabriquées à Vallauris. Camille Ribouleau

« Je voulais proposer un design du quotidien, qui soit abordable pour s’adresser à tous, mais qui sorte aussi de l’ordinaire » explique le designer parisien, aujourd’hui à la tête de sa marque après des études à Eindhoven, un passage par l’agence de Benjamin Hubert et différentes collaborations avec Jerszy Seymour et François Dumas. Déjà remarqué en 2015 pour la chaise Sillon, son projet de diplôme sélectionné pour le programme d’Aides à la Création du VIA, le jeune trentenaire s’attache dorénavant à « créer des pièces aux formes justes, simples et spontanées, mais dotées d’un caractère ludique important. »

Réalisées près de Metz, les tables en chêne se montent et se démontent en toute simplicité.
Réalisées près de Metz, les tables en chêne se montent et se démontent en toute simplicité. Julia Amarger
Une fois les pieds et le plateau assemblés, les veines du chêne témoignent avec élégance de l’imbrication des différents éléments.
Une fois les pieds et le plateau assemblés, les veines du chêne témoignent avec élégance de l’imbrication des différents éléments. Camille Ribouleau

Réversibles ou à assembler en un tour de main, ses créations allient la pureté des formes aux facilités d’usage grâce à des astuces aussi belles que pertinentes. Agrémentées d’une rigole, les assiettes se retournent à l’envi pour s’adapter à des plats avec ou sans sauce. Directement sculpté dans du chêne massif, un pas de vis permet à quiconque de monter facilement sa table tout en dessinant un motif discret sur le plateau. Tandis que les tabourets jouent la carte du contraste en mariant le confort du feutre à la robustesse de l’acier.

Avec leur assise comprise entre 4( cm et 75 cm de haut, les tabourets Objectsfor sont découpés au laser puis soudés à Bourgoin-Jallieu (Isère).
Avec leur assise comprise entre 4( cm et 75 cm de haut, les tabourets Objectsfor sont découpés au laser puis soudés à Bourgoin-Jallieu (Isère). Julia Amarger
Assemblés à Arles, les tapis mesurent entre 2,5 m2 et 3 m2.
Assemblés à Arles, les tapis mesurent entre 2,5 m2 et 3 m2.

Jamais rectangulaires, les tapis alternent quant à eux les formes et les couleurs pour gagner en charisme. Importés de Nouvelle-Zélande, leurs cordons de laine feutrée sont ensuite assemblés en France, à l’image de toute la collection réalisée entre l’Isère, les Bouches-du-Rhône et les Alpes Maritimes selon les savoir-faire recherchés. Mais qu’ils soient à Arles ou à Vallauris, artisans et fabricants s’ouvrent peu à peu au sur-mesure pour répondre aux attentes des particuliers et des architectes d’intérieur, notamment Pierre Yovanovitch… Difficile de trouver meilleur gage de qualité !

En laine feutrée, les tapis Objectsfor ont déjà séduit l’architecte d’intérieur Pierre Yovanovitch.
En laine feutrée, les tapis Objectsfor ont déjà séduit l’architecte d’intérieur Pierre Yovanovitch. Camille Ribouleau

> objectsfor.com

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT