Bordeaux célèbre le mariage du design et du vin

La Cité du vin de Bordeaux explore les liens entre les contenants en verre dessinés par les artistes et designers et le vin. Un parcours enivrant…

Carafes et verres qui fleurissent chez les grands éditeurs, domaines viticoles qui prennent forme sous le trait de starchitectes, collaborations avec des artistes… Depuis quelques années, le vin a acquis une incontestable dimension culturelle. Un phénomène sur lequel rebondit La Cité du vin de Bordeaux, qui s’attelle à examiner le lien entre la viticulture et les différents arts.

La Cité du Vin, à Bordeaux.
La Cité du Vin, à Bordeaux. Ludovic Maisant

Ce printemps, la commissaire Bettina Tschumi propose « Renversant ! Quand art et design s’emparent du verre ». « Nous nous focalisons sur les relations entre la viticulture, le design et l’art contemporain au moyen de contenants en verre », explique la chercheuse. Elle expose près d’une centaine d’objets en verre produits ces vingt dernières années dans les domaines du design industriel, du design d’auteur et de l’art et qui tournent autour de la fonction et des symboles liés au vin.

Carafes Jar d’Arik Levy (2013, Lasvit).
Carafes Jar d’Arik Levy (2013, Lasvit). Arik Levy

On y retrouve des pièces du design contemporain comme les suspensions Jar d’Arik Levy (éditées par Lasvit), des workshops menés par des étudiants en design en collaboration avec le Centre international d’art verrier de Meisenthal (CIAV), en Moselle, qui ont imaginé la bouteille Château Meisenthal.

Strange Carafe N°8 d’Etienne Meneau.
Strange Carafe N°8 d’Etienne Meneau. © Photo Etienne Meneau

Le résultat exposé ici interroge les contenants du vin, matière vivante, et propose de nouveaux rituels. La commissaire a profité de la manifestation pour éditer des objets qui seront disponibles à la boutique de la Cité. Commande a ainsi été passée à Matali Crasset de réfléchir à un objet lié à la biodynamie, toujours avec le CIAV et le vigneron Stéphane Derenoncourt. Elle a imaginé un verre ramené à l’essentiel, une boule à suspendre à un arbre, pour aller au contact de la nature.

Vino Sospeso de Matali Crasset (2018).
Vino Sospeso de Matali Crasset (2018). © Photo Pascal Boudet © Adagp Paris

Mais l’intérêt de l’exposition, au-delà du travail du verre, se trouve en creux, dans la disparition progressive de la frontière entre art et design. Entre un meuble et service à cognac de Jean-Michel Othoniel et un « verre à nez » du designer Anthony Duchêne, la question se pose assurément.

Coffret Beauté du Siècle de Jean-Michel Othoniel (2007).
Coffret Beauté du Siècle de Jean-Michel Othoniel (2007). Paris 2018

> « Renversant ! Quand art et design s’emparent du verre ». À La Cité du vin, à Bordeaux, jusqu’au 30 juin. 

Bouteille estomac de Fabrice Hyber (1993).
Bouteille estomac de Fabrice Hyber (1993). 2018

The good concept store La sélection IDEAT