Eataly : un nouveau temple pour la gastronomie italienne à Paris

Le concept-store culinaire Eataly vient d’inaugurer une 39e enseigne au cœur du Marais. Douze ans après l’ouverture de sa première adresse à Turin, la chaine italienne s’attaque enfin au marché français, en partenariat avec le groupe Galeries Lafayette.

Depuis le début de l’aventure Eataly, Oscar Farinetti croyait à cette adresse parisienne. Il le déclarait sans détour lors d’une présentation à la presse à quelques jours de l’inauguration officielle de Eataly Paris, qui eu lieu le 10 avril. Pourtant, New York, Las Vegas, Stockholm… et une dizaine de villes en Italie sont passées avant. Il en ferait d’ailleurs presque un peu trop, il signore Farinetti, pour expliquer ce retard, arguant que les Français, loin devant les autres, sont ceux qui comprennent le mieux la cuisine. Et qu’il fallait donc y aller à pas de velours pour viser juste. C’est sûr qu’imposer pizza et pasta au pays de la haute gastronomie, mais aussi d’une bistronomie retrouvée, est un challenge de taille lorsqu’on décide d’ouvrir un établissement capable de servir jusque 2 500 couverts par jour, en offrant pratiquement tout ce dont on peut rêver en matière de cuisine italienne.

Eataly, le nouveau temple de la food italienne à Paris.
Eataly, le nouveau temple de la food italienne à Paris. Thibaut Voisin

C’est bien là le concept, et la force, de Eataly : s’imposer à la fois comme le meilleur restaurant italien de la place en même temps que la meilleure épicerie, où l’on peut acheter les ingrédients de ce que l’on vient de manger. Et, évidemment, revenir pour varier les plaisirs. Il faut admettre que Eataly arrive à point nommé pour surfer sur la vague italienne qui sévit en ce moment à Paris. Il suffit de regarder le succès du Big Mamma group avec le projet de la Felicità, du concept de self Va Piano désigné par Mattheo Thun, des pizzerias de luxe qui s’ouvrent à tour de bras et même des chefs étoilés (Ducasse et Gagnaire) qui signent désormais des cartes italiennes.

Le corner dédié au vin, chez Eataly.
Le corner dédié au vin, chez Eataly. Thibaut Voisin

L’objectif d’Eataly est bel et bien de jouer dans cette cour premium, avec un dispositif architectural hors-pair bien loin de la trattoria aux murs en lambris. A Paris, ce sont pas moins de sept points de restauration répartis sur 4 000 m2 aménagés de manière contemporaine, dont 2 500 m2 d’épicerie rythmés par des corners et des rayons thématiques (pizzas, mozzarella, pâtes, huile d’olive, café, vin…). Cette installation dans le quartier le plus branché de la capitale est sans aucun doute le fruit du partenariat avec le groupe Galerie Lafayette, propriétaire foncier important de ce secteur avoisinant le BHV, qui a évidemment eu son mot à dire dans l’adaptation du concept Eataly au contexte parisien. Autant dire que derrière les façades historiques du quartier, c’est un bâtiment totalement neuf étagé sur trois niveaux qui accueille le projet.

Pâtes, charcuterie, fromage… Les essentiels de la cuisine italienne répondent tous à l’appel.
Pâtes, charcuterie, fromage… Les essentiels de la cuisine italienne répondent tous à l’appel. Thibaut Voisin

Et Farinetti d’insister : « Eataly n’est pas une chaîne car pas un magasin ne se ressemble dans son agencement. En revanche, la qualité et le respect du produit seront toujours au rendez-vous… »

> Eataly Paris. 37, rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, 75004 Paris. Tél. 01 83 65 81 00. 

The good concept store La sélection IDEAT