Le studio 5.5 et Thomas Sauvage inaugurent l’été chez Ego Paris

La marque de mobilier de jardin a lancé cette saison deux nouveautés, « Marumi » et « Sutra », l’une dessinée en interne, l’autre par le studio 5.5, histoire de combiner les talents et de poursuivre la démarche de cette entreprise créée en 2004 au cœur du Beaujolais.

Tables, chaises, fauteuils et bains de soleil, la collection « Marumi » est un hommage au Japon« sans extravagance ni artifice », selon les mots de son designer, Thomas Sauvage, qui collabore avec Ego depuis ses débuts. « Elle se caractérise par un mélange d’aluminium thermolaqué, de toile Batyline et de Dekton, une céramique haut de gamme pour les plateaux de table », poursuit-il.

Table Small et chaises de la ligne « Marumi », en aluminium thermolaqué. Le plateau est aussi disponible en céramique ou en teck.
Table Small et chaises de la ligne « Marumi », en aluminium thermolaqué. Le plateau est aussi disponible en céramique ou en teck. A.Childeric Studio Kalice
Autres créations du designer Thomas Sauvage, les chaises longues « Marumi ».
Autres créations du designer Thomas Sauvage, les chaises longues « Marumi ». A.Childeric Studio Kalice

De son côté, « Sutra », dessinée par le studio de design 5.5, qui avait imaginé en 2017 du mobilier de plage pour La Grande-Motte, réunit cinq éléments modulables en aluminium thermolaqué (angle, pouf et module central). Une ligne ajourée réalisée à partir de lattes en teck, inspirée par les ganivelles, ces piquets de bois qui protègent les plages balayées par les vents. « L’objectif a été de répondre à des problématiques d’aménagement d’espaces à géométrie variable et de simplicité d’usage, sans complexifier le dessin », explique Jean-Sébastien Blanc, du studio 5.5. Ce n’est pas la première fois que le fabricant confie l’une de ses gammes à un bureau de design extérieur. Il y avait déjà eu « Kama », de Benjamin Ferriol, « Kube », d’Emmanuelle Legavre, et« Bienvenue », de l’agence Auvray.

« Sutra », du studio 5.5, joue avec les ombres et les lumières en alternant bois et aluminium.
« Sutra », du studio 5.5, joue avec les ombres et les lumières en alternant bois et aluminium. A.Childeric Studio Kalice

« En général, nous lançons une collection tous les deux ans avec, dans le courant de l’année, un complément de gamme, explique Nicolas Sommereux, directeur général d’Ego. C’est un peu différent cette fois-ci, grâce à notre rencontre avec le studio 5.5, qui connaissait déjà notre marque à travers Dorothée Noirbent, auteure de notre collection de cabines d’extérieur “Gigogne”. On a immédiatement été séduits par leur univers, car on s’est retrouvés dans l’amour du design malin qu’ils revendiquent. On leur a demandé de revisiter “Kama”, une collection qui jouait déjà sur la modularité, notre signature. »  C’est ainsi que « Sutra » a vu le jour…

La nouvelle gamme du studio 5.5 revisite le système modulaire de la collection « Kama » et gagne en flexibilité grâce à une table basse extensible.
La nouvelle gamme du studio 5.5 revisite le système modulaire de la collection « Kama » et gagne en flexibilité grâce à une table basse extensible. A.Childeric Studio Kalice

En résumé, deux gammes en accord avec la philosophie d’Ego, pour qui le choix des couleurs des plateaux et des habillages contribue à la personnalisation et au charme du mobilier.

Collection « Sutra » en teck et aluminium thermolaqué.
Collection « Sutra » en teck et aluminium thermolaqué. A.Childeric Studio Kalice

The good concept store La sélection IDEAT