Pour Lonchamp, Nendo crée des sacs origami

Longchamp a fait appel au studio star du design japonais Nendo pour livrer une nouvelle version de son sac Le Pliage inspiré part l'origami.

Quand Philippe Cassegrain dessine le sac Pliage pour Longchamp au début des années 1990, il puise l’inspiration dans l’art nippon de l’origami… Qui de plus qualifié qu’un designer japonais pour le revisiter en 2019 ? Coutumier des collaborations avec artistes, architectes et designers, le maroquinier français a demandé au studio tokyoïte Nendo de mettre à jour son best-seller, un modèle ultra-léger qui se replie pour tenir dans une poche.

Sophie Delafontaine (Longchamp) et Oki Sato (Nendo).
Sophie Delafontaine (Longchamp) et Oki Sato (Nendo). Longchamp nendo

La tête pensante du studio Nendo, Oki Sato, s’est donc prêté avec plaisir à cet exercice qui lui permet de jeter un regard nouveau sur un objet du quotidien : « Avec cette collaboration, je voulais renforcer l’attractivité du Pliage en infusant une part de la culture japonaise dans une marque française. »

Les trois modèles de la collection « Katachi ».
Les trois modèles de la collection « Katachi ». Akihiro Yoshida

A l’occasion du dernier salon de Milan, il a dévoilé une collection baptisée « Katachi » et composée de trois modèles, qui reprennent scrupuleusement l’ADN du sac Pliage : de la toile de nylon, du cuir de Russie, un rabat et la possibilité de le replier. « J’ai beaucoup apprécié le respect absolu des codes du sac dont Nendo a fait preuve », se réjouit Sophie Delafontaine, directrice artistique de Longchamp.

Vue de l’exposition « Invisible Outlines » dans laquelle Nendo explore les formes des objets de notre quotidien.
Vue de l’exposition « Invisible Outlines » dans laquelle Nendo explore les formes des objets de notre quotidien. Takumi Ota

Les trois modèles rivalisent d’ingéniosité pour changer de forme. Cette façon dont les objets peuvent modifier leurs volumes fascine Nendo de longue date. Il a même conçu une sublime exposition en 2017 sur cette thématique. De format cubique, le premier est équipé d’une contrefort amovible et pliable qui lui permet d’alterner entre la fonction cabas traditionnelle et celle, nouvelle, de petit rangement pour la maison, mais qui peut disparaître une fois plié… Il sera proposé en trois tailles.

Le modèle cubique peut aussi servir de petit rangement domestique.
Le modèle cubique peut aussi servir de petit rangement domestique. Akihiro Yoshida

Disponible en deux formats, le deuxième modèle adopte une forme conique surmontée d’un poignée qui lui permet de l’emmener partout avec soi mais aussi de le suspendre dans un intérieur ou une penderie, comme une baladeuse.

Le modèle conique de la collection « Katachi ».
Le modèle conique de la collection « Katachi ». Akihiro Yoshida

Le troisième s’inspire des furokishi, des tissus japonais dans lesquels les Japonais emballaient toutes sortes d’objets pour les transporter avant l’arrivée des sacs occidentaux. « C’est un simple morceau de tissu de forme carrée, explique Oki Sato. Il peut envelopper n’importe quoi, quelle que soit la forme. J’ai tout de suite trouvé que furokishi et Le Pliage avaient quelque chose en commun. j’ai donc introduit son esprit dans un sac », explique Oki Sato. Sans forme prédéterminée, il épousera celle de son contenu…

A droite, le modèle inspiré du furokishi peut se plier de différentes façons en fonction des besoins…
A droite, le modèle inspiré du furokishi peut se plier de différentes façons en fonction des besoins… Akihiro Yoshida

Quant à la palette, elle est volontairement réduite à six teintes choisies par Nendo avec Sophie Delafontaine, qui les qualifie de « neutres colorées ». Le Pliage conique bénéficie, lui, d’une édition limitée en cuir d’agneau noir.

Travail sur la palette de la collection « Katachi ».
Travail sur la palette de la collection « Katachi ». Longchamp nendo

La collection sera disponible le 2 juillet dans les boutiques Longchamp à travers le monde mais d’ici là, les plus impatients peuvent se rendre dans le showroom milanais, où elle est disponible en exclusivité…

> De 50 € à 190 €.

 

The good concept store La sélection IDEAT