Simples et aériennes, 6 nouvelles assises pour l’outdoor

En 2019, un air de légèreté souffle sur l'outdoor et irrigue les dernières créations des designers, de Vincent van Duysen à LucidiPevere.

1/ Renouveau : Cinna ressuscite Adria

Collection « Saparella », Michel Ducaroy, Cinna.
Collection « Saparella », Michel Ducaroy, Cinna.

À la fin des années 60, sous l’impulsion de Jean Roset, Michel Ducaroy, responsable du bureau d’études de Ligne Roset, imagine le canapé Adria, composé de mousses techniques. Une idée révolutionnaire pour l’époque, et une approche nouvelle des produits, y compris dans leur mode de fabrication. L’initiative sera couronnée de succès, à l’instar d’un autre modèle devenu célèbre, le Togo. Adria est inspiré du vent de liberté qui souffle alors et du style japonais, avec ses assises basses. L’histoire se poursuit aujourd’hui chez Cinna avec Saparella, version outdoor du précédent. Déhoussable, le canapé composé de modules individualisables est désormais réalisé en mousse de polyuréthane haute résilience Bultex. Les techniques changent, le confort demeure !


2/ Minimalisme : Maxime Lis séduit Airborne

Chaise « L’Assise » de Maxime Lis (Airborne).
Chaise « L’Assise » de Maxime Lis (Airborne).

Le dessin d’une chaise, c’est un peu comme la quête du Graal : une recherche du geste parfait, du confort optimal… Maxime Lis, jeune designer bordelais, relève le défi avec L’Assise. Il offre à Airborne, éditeur du fauteuil AA, une version minimaliste et essentielle de cet objet proche de la sculpture, un domaine qu’il affectionne. Reprenant et étudiant les étapes de la production, tentant de la rationaliser, il s’attache à une forme de simplicité. « Je crois que le développement industriel nous a donné la possibilité de réaliser tous les fantasmes formels, au détriment, parfois, d’un certain bon sens », déclare-t-il. L’Assise traduit cette volonté et affiche une forme d’épure très agréable, avec une structure réduite à sa plus simple expression mais qui ne trahit pas le confort.


3/ Sobriété : Van Duysen va à l’essentiel chez Serax

Collection « August » de Vincent Van Duysen (Serax).
Collection « August » de Vincent Van Duysen (Serax). © SISKA VANDECASTEELE

« Loin de toute exubérance, le mobilier doit rester discret et faire corps avec son environnement. Ce sont ses utilisateurs qui lui apportent de la couleur. » Telle est la vision de Vincent Van Duysen, traduite à merveille avec « August » pour Serax. En aluminium thermolaqué noir ou gris, la collection de mobilier composée d’une chaise, d’un fauteuil lounge et d’une table est conçue pour l’outdoor mais peut aussi s’utiliser en intérieur. Presque rudimentaire, l’ensemble offre toutefois un confort d’usage par des proportions larges et légèrement abaissées. Le designer et architecte a puisé son inspiration dans le projet de transformation de l’hôpital militaire d’Anvers en un hôtel, pour la terrasse duquel il a créé cette collection.

EN BREF : La famille Fermob s’agrandit

Les assises avaient surpris par leurs formes audacieuses. La collection « Ultrasofa » de Fermob continue d’étonner. Le designer Frédéric Sofia ajoute aujourd’hui l’élément qui lui manquait : la table basse (photo). Celle-ci reprend les mêmes codes, avec une forme asymétrique pour son plateau en aluminium et un piétement caractéristique. Elle se mariera également très bien avec d’autres modèles de la marque, comme « Sixties », « Cadiz » ou « Croisette ».

The good concept store La sélection IDEAT