Spots : Marée montante dans trois restaurants parisiens

Du port de l’Arsenal jusqu’à la rive gauche en passant par le canal Saint-Martin, trois chefs embarquent dans l’aventure iodée. Il est grand temps de réserver leurs dernières tables avec vue sur la mer.

1/ La fille en marinière

Sur Mer, dans le Xe arrondissement.
Sur Mer, dans le Xe arrondissement.

Dans son cockpit de poche rivé à une péniche du canal Saint-Martin (Xe), Olive Davoux, quasiment seule à bord, barre avec brio. La fille de l’équipage de l’ex-Verre volé sur Mer, jeune Belgo-Ougandaise (30 ans à peine) a repris le rafiot à son compte et envoie des assiettes pêchues, chaque fois chaloupées par le truc qui fait mouche. Mayo au gochujang (une pâte de piment fermenté) sur des pouces-pieds ou des bulots, marinière galanga-coriandre sur des moules de Groix, algues wakamé vapeur sur un sashimi de saint-jacques ou vinaigre tosazu maison sur des coques en bouillon. Le soir, le menu (34 €) avec trois assiettes au choix par personne (hors huîtres et dessert) permet un partage panoramique d’une carte où tout tape dans le mille. À midi, au comptoir, devant la cuisine ou à la fraîche dans la rue, les huîtres spéciales Utah Beach, de Monsieur Jean-Paul, restent la bonne pioche.

> Sur Mer. 53, rue de Lancry, 75010 Paris. Tél. : 01 48 03 21 38.


2/ La jetée, Rive gauche

Brasserie Lutetia, dans le VIe arrondissement.
Brasserie Lutetia, dans le VIe arrondissement. Richard Haughton

À la proue du paquebot Lutetia nouvellement restauré, Gérald Passedat vient de faire escale. Au pont inférieur – ouvertement partagé entre verrière, salle et sea bar d’écailler – langé par Wilmotte & Associés dans l’Art déco, le marbre et l’eucalyptus verni, tel un canot italien Riva, on préférera la mezzanine, sa vue plongeante sur le carrefour et son patio arboré planqué à l’arrière (190 couverts en tout). Le chef étoilé expert de la Méditerranée (Le Petit Nice, Albertine, Le Môle Passedat du Mucem, à Marseille…) amarre Rive gauche sa cuisine côtière réjouissante, à grands coups d’aïoli des familles, de fritto misto italien, de boulettes à la marseillaise et de parmentier de poulpe. L’huître Tarbouriech et l’Utah Beach ont la faveur de l’écailler. Un équipage au taquet (45 têtes au complet) hisse la voilure de huit heures à minuit.

Brasserie Lutetia.
Brasserie Lutetia. Richard Haughton

> Brasserie Lutetia. 45, boulevard Raspail, 75006 Paris. Tél. : 01 49 54 46 92. Menus : 42 €, 85 € et 95 €.


3/ La Belle Époque mise à jour

Le Chardenoux, dans le XIe arrondissement.
Le Chardenoux, dans le XIe arrondissement.

Après dix ans à tirer des bords bistrotiers, il était temps pour Cyril Lignac de donner un nouveau cap à son Chardenoux chéri. Le voilà arrivé à bon port, revampé de frais par le très couru architecte Martin Brudnizki et son studio londonien : calepinage romantique de marbre au sol, assises Thonet et banquettes plus tendance, ciel de verdure assorti aux moulures centenaires classées, éclairage tout en retenue histoire de « matcher » avec le fond de sauce Art nouveau. Les embruns, eux, déferlent désormais sur le menu. Depuis les parfaites goujonnettes de sole ancrées dans la tradition française jusqu’au lobster roll yankee twisté au piment doux fumé, les plats cabotent autour du monde avec un réel savoir-faire. La carte des cocktails, très sexy elle aussi (excellent green garden), se révèle un prétexte comme un autre pour rejoindre la croisière en nocturne.

Le Chardenoux.
Le Chardenoux. ©Thomas Dhellemmes

> Le Chardenoux. 1, rue Jules-Vallès, 75011 Paris. Tél. : 01 43 71 49 52.

The good concept store La sélection IDEAT