Assiettes ou vases ? Paul Smith se fait designer pour 1882 Ltd

Le sens de l’humour chevillé au corps, le couturier anglais Paul Smith vient de présenter une collection de vases… à moins qu’il ne s’agisse d’assiettes. Réponse avec IDEAT.

Emily Johnson l’avoue volontiers : elle a été la première surprise que ce soit Paul Smith qui fasse la démarche de la contacter pour dessiner un objet en céramique. Le génial couturier londonien avait repéré de longue date son entreprise, 1882 Ltd, créée avec son père en 2011. Tous deux issus d’une lignée de céramistes, ils maintiennent dans la ville économiquement sinistrée de Stoke-on-Trent, entre Manchester et Birmingham, la tradition de la terre cuite en faisant appel à des designers contemporains (Faye Toogood, John Pawson, Philippe Malouin…) pour renouveler son vocabulaire de formes.

Issue d’une famille qui exerce depuis cinq générations dans la terre cuite, Emily Johnson pose ici avec Paul Smith devant le four qui lui a donné l’inspiration pour la collection Stack…
Issue d’une famille qui exerce depuis cinq générations dans la terre cuite, Emily Johnson pose ici avec Paul Smith devant le four qui lui a donné l’inspiration pour la collection Stack… AF Wood

Paul Smith a annoncé sa venue dans les ateliers car avant de dessiner quoi que ce soit, il voulait d’abord voir où et comment seraient fabriquées ses créations. En déambulant, le déclic survient quand il découvre le four énorme (« De la taille d’un appartement londonien ») où sont cuites les assiettes que fabrique traditionnellement 1882 Ltd. Empilées (stacked en anglais) avant d’être figées, elles donnent l’idée à Paul Smith de créer une collection de vases qui ressemblent à des piles de vaisselle.

Les vases de Paul Smith ont fait l’objet d’un long travail de recherche sur les couleurs.
Les vases de Paul Smith ont fait l’objet d’un long travail de recherche sur les couleurs. AF Wood

Pour que ces objets portent sa griffe, Paul Smith décide de leur appliquer un traitement chromatique dont il a le secret, lui qui a construit son succès sur les imprimés bayadère. Il met au point une palette de 40 nuances et décide de les appliquer à des assiettes, bols et soucoupes évidés au centre, qu’il assemble ensuite en les surmontant d’une ultime couche dorée à l’or fin 24 carats.

Chacun des modèles est surmonté d’une assiette dorée à l’or fin.
Chacun des modèles est surmonté d’une assiette dorée à l’or fin. 1882 Ltd

Si l’idée est en apparence très simple, elle se révèle un enfer à mettre en pratique… « Nous nous sommes d’abord arraché les cheveux pour reproduire les teintes que voulait Paul Smith et qui sont très complexes à obtenir en céramique, se souvient Emily Johnson. Mais le pire est arrivé quand nous nous sommes attaqués au plus petit modèle, celui fait de soucoupes… ce qui explique son prix final ! » Ce modèle de 15 cm de haut est en effet commercialisé 2 175 € quand le reste de la collection débute à 1 850 €…

> Collection Stack, 22 modèles de 15 à 45 cm de haut.

Phase de séchage pour un vase Stack.
Phase de séchage pour un vase Stack. AF Wood

The good concept store La sélection IDEAT