Les cabanes norvégiennes se réinventent avec le studio Koto

Les modules du studio Koto réinterprètent les traditionnelles cabines norvégiennes en version haut de gamme et contemporaine. Une invitation à s’immerger en pleine nature et dans la culture nordique, qui arrive pourtant droit du Royaume-Uni !

De retour au Royaume-Uni après une décennie passée à Oslo, Johnathon et Zoe Little n’ont pas pour autant délaissé l’art de vivre scandinave, bien au contraire. En s’associant à l’architecte et designer Theo Dales, le couple décide de fonder l’agence Koto, dont le nom signifie « cosy à la maison » en finlandais. Définitivement influencé par la culture nordique, le cabinet d’architecture prône dès lors un retour à la nature et à l’essentiel, en proposant des lieux de retraite à composer soi-même.

Au choix, les clients peuvent opter pour un seul module ou un assemblage de plusieurs structures.
Au choix, les clients peuvent opter pour un seul module ou un assemblage de plusieurs structures. Koto

A l’aide de six modules, mesurant entre 8 m2 et 40 m2, leur concept vise à créer des habitations flexibles et évolutives, comprenant jusqu’à quatre chambres. Réparties autour d’un espace de vie commun, les différentes cabines abritent aussi bien un sauna qu’une chambre ou une suite équipée de sa cuisine. Des espaces et des usages variés qui s’assemblent à l’envie, selon les besoins et le site, mais toujours aménagés dans le plus pur style scandinave.

Avec ses 95 m2, cette composition réunit deux suites à l’extrémité d’un séjour et d’une cuisine.
Avec ses 95 m2, cette composition réunit deux suites à l’extrémité d’un séjour et d’une cuisine. Koto

Des placards aux lits rabattables, la majeure partie du mobilier s’intègre aux murs pour garantir la sensation d’un espace épuré, largement baigné de lumière naturelle grâce à des fenêtres zénithales et de larges ouvertures en façade. Intégralement noires, excepté une robinetterie en cuivre, les salles de bains contrastent avec la clarté des pièces principales tout en rappelant les façades en bois brûlé, cette fois réalisées selon une ancienne technique japonaise.

Résolument épuré, l’aménagement intérieur met l’accent sur les vues extérieures.
Résolument épuré, l’aménagement intérieur met l’accent sur les vues extérieures. Koto

Préfabriquées en Irlande du Nord, les structures et les façades privilégient le bois, plus précisément le mélèze, pour garantir un faible impact carbone lors du chantier comme de la vie des bâtiments, grâce à son caractère renouvelable et son pouvoir isolant naturel. Chauffés par des poêles à bois, les différents modules se distinguent en outre par une toiture à deux pans disposée dans le sens de la diagonale. Une relecture contemporaine des charpentes traditionnelles, qui confère toute sa singularité aux volumes des espaces intérieurs.

Disposée dans le sens de la diagonale, la toiture à deux pans se réinvente et chapeaute l’intégralité des modules.
Disposée dans le sens de la diagonale, la toiture à deux pans se réinvente et chapeaute l’intégralité des modules. Koto

En complément du spa existant, le studio Koto travaille désormais à développer de nouveaux modules de loisirs, notamment un hammam et une pool house, pour élargir l’étendu de son offre et multiplier les expériences en pleine nature. Certainement la meilleur manière de promouvoir le friluftsliv, soit l’art de vivre en plein air en norvégien…

Brûlé et traité à l’aide d’une huile naturelle, le mélèze garantit une isolation optimale de la structure.
Brûlé et traité à l’aide d’une huile naturelle, le mélèze garantit une isolation optimale de la structure. Koto

The good concept store La sélection IDEAT