Le Danois Hay dévoile (enfin !) ses nouveautés 2019

Absente du dernier Salone del Mobile, la marque danoise vient seulement de révéler ses nouvelles collections d’accessoires, de luminaires et de mobilier. Une gamme généreuse qui se révèle à la hauteur de toutes les attentes, en englobant les univers domestique et professionnel.

A l’occasion de 3 Days of Design, le plus grand festival danois dédié à la discipline, Hay a investi du 23 au 25 mai le Palais Lindencrone. Dans cette demeure du XVIIIe siècle au cœur de Copenhague, la marque ne s’est résignée à aucun compromis, en présentant une kyrielle de pièces pensées pour séduire les entreprises, les restaurateurs, les hôteliers et les particuliers.

Fauteuil « Bernard » de Shane Schneck.
Fauteuil « Bernard » de Shane Schneck. © Hay
Table « Bowler » de Shane Schneck.
Table « Bowler » de Shane Schneck. © Hay

Aussi à l’aise dans un lobby que dans un séjour, la table Bowler et le fauteuil Bernard de Shane Schneck répondent par exemple aux chaises de Hee Welling, inspirées de son précédent fauteuil pour l’éditeur danois. Tout en déclinant ses proportions généreuses, elles côtoient aussi bien un bureau qu’une table de salle à manger, à l’image des chaises Halftime, dessinées par le studio Cobe en référence au mobilier scolaire.

Collection « About A Chair 100 » de Hee Weeling.
Collection « About A Chair 100 » de Hee Weeling. © Hay
Chaises « Halftime » du studio Cobe.
Chaises « Halftime » du studio Cobe. © Hay

Face à l’évolution des lieux de vie et de travail qui tendent toujours plus à se confondre, la nouvelle collection se partage entre raffinement et simplicité pour s’adapter à toutes les situations. Qui plus est avec la nouvelle version de la table CPH30, conçue par les frères Bouroullec. Imaginée en 2012 pour accueillir des réunions entre collègues autant que des repas en famille, elle redouble cette année de flexibilité grâce à des rallonges en linoléum aussi résistantes que contrastées.

Table extensible « CPH30 » de Ronan et Erwan Bouroullec.
Table extensible « CPH30 » de Ronan et Erwan Bouroullec. © Hay

Editée en 2016 avec un bras articulé, la lampe PC passe quant à elle du bureau au salon avec trois nouvelles déclinaisons en suspension, baladeuse et modèle de table. Toujours coiffé de son abat-jour métallique en forme de tulipe inversée, le luminaire de Pierre Charpin offre ainsi une alternative aux lampes Bonbon d’Ana Kras, à poser ou à suspendre, mais toujours habillées de laine tissée à la main.

Lampes « PC » de Pierre Charpin.
Lampes « PC » de Pierre Charpin. © Hay
Lampes « Bonbon » d’Ana Kras.
Lampes « Bonbon » d’Ana Kras. © Hay

Après deux miroirs déjà développés pour la marque, Inga Sempé signe de son coté la lampe Matin. Une relecture des traditionnels modèles de table, dont le piétement industriel tranche avec un abat-jour plissé, légèrement suranné. Disponible en six coloris, il s’accordera à merveille à la cinquantaine d’accessoires réunissant moulins à poivres, couverts, plateaux, coussins et vases… De quoi s’adresser à tous les profils et à tous les usages !

Lampes « Matin » d’Inga Sempé et vase « Bottoms Up » d’Ingrid Aspen.
Lampes « Matin » d’Inga Sempé et vase « Bottoms Up » d’Ingrid Aspen. © Hay
Couverts « Sunday » de Big Game.
Couverts « Sunday » de Big Game. © Hay

 

The good concept store La sélection IDEAT