Paris : Trois tables pour changer d'avis sur les restaurants chinois

Spontanée et délicate, la nouvelle gastronomie chinoise pulvérise tous les clichés laqués au glutamate. L’empire du Milieu nous ouvre les portes du bon goût. À vos baguettes !

1/ Cheval d’or, la bonne monture

Lumineux et épuré, le décor fait de murs blancs, parquets, tables hautes et discrets luminaires a été conçu par le studio Ciguë.
Lumineux et épuré, le décor fait de murs blancs, parquets, tables hautes et discrets luminaires a été conçu par le studio Ciguë. DR

Pour l’ouverture la plus attendue de la saison, direction les Buttes-Chaumont. Taku Sekine (Dersou) et Florent Ciccoli (Jones, Au Passage, Café du coin) inaugurent en bonne intelligence une « cantine franco-asiatique » comme on les aime : déco joliment minimaliste signée Ciguë (murs bruts, tables hautes, frigo vintage), vaisselle d’auteur, deux salles et un comptoir (vite pris d’assaut), mais surtout plein d’assiettes à partager en famille (les enfants sont les bienvenus).

Cheval d’Or est la nouvelle table de Taku Sekine, célèbre chef du Dersou.
Cheval d’Or est la nouvelle table de Taku Sekine, célèbre chef du Dersou. DR

Tartare de bœuf et tamarin, poulet frit à la taïwanaise, tagliatelles de seiche, chou pointu et poutargue, vapeurs, beignets de choux de Bruxelles, porc Katsu… Sans oublier une cave de vins et de sakés naturels. Chaque saison ayant ses plats stars et ses surprises, on est certain de revenir goûter cette cuisine qui fait voir du pays.

> Cheval d’or. 21, rue de la Villette, 75019 Paris.

Thématiques associées

The good concept store La sélection IDEAT