« Puls » : quand le mobilier se fait jeu de construction

Développé par le designer breton Yves-Marie Geffroy, le système « Puls » réunit pas moins d'une cinquantaine de pièces différentes. Un puzzle tridimensionnel qui s'assemble et se recompose à l'envi pour façonner des meubles évolutifs, adaptés aux besoins des professionnels comme des particuliers.

Bibliothèque, bureau, table, paravent, banc, armoire… Le système Puls couvre à lui seul pratiquement tout le champ du mobilier. Une capacité à se métamorphoser que Yves-Marie Geffroy développe depuis un an et demi. Installé dans la région de Rennes, le designer conçoit continuellement de nouvelles pièces pour répondre à des besoins toujours plus larges et optimiser son concept. En multipliant les encoches et les possibilités d’imbrication, les différentes sections en bois s’assemblent librement afin d’alterner les formes et les fonctions et ainsi coller aux désirs des usagers.

Parmi les compositions les plus simples, ce modèle de bureau…
Parmi les compositions les plus simples, ce modèle de bureau… Studio Designer
…qui se transforme en assise en un tournemain.
…qui se transforme en assise en un tournemain. Studio Designer

Une quête de fonctionnalité et de durabilité que ce diplômé en arts appliqués destine avant tout aux espaces des bureaux. « Ces environnements ont besoin d’agilité et d’importantes capacités de transformations face à des flux d’employés qui peuvent varier », explique Yves-Marie Geffroy. A la tête de Studio Designer depuis 2006, celui qui est également directeur artistique cible plus largement les acteurs qui préfèrent investir dans le long terme, plutôt que dans des traditionnels meubles en kit aux formes figées et aux matériaux peu résistants.

L’aggloméré des meubles en kit laisse place à un contreplaqué, proposé en finition noire et brute.
L’aggloméré des meubles en kit laisse place à un contreplaqué, proposé en finition noire et brute. Studio Designer

En contreplaqué de bouleau, Puls tire un trait sur l’aggloméré et les vis des meubles à monter soi-même. Dès lors, son assemblage (et son démontage…) peuvent s’enchaîner sans jamais porter atteinte à la qualité de la structure. Ces phases deviennent surtout plus ludiques. Un aspect primordial pour le designer qui cherche à « développer l’imagination et le plaisir du jeu ». Composé de dix à cent pièces, les quatorze kits qui déclinent pour l’instant le système, illustrent leur potentiel créatif sur le site du studio, bientôt agrémenté d’une plateforme de distribution.

De l’établi au dressing, « Puls » remplit toutes les fonctions.
De l’établi au dressing, « Puls » remplit toutes les fonctions. Studio Designer

Au-delà d’accueillir les éléments structurels, les percements en croix dessinent un motif ajouré qui évolue en fonction des accessoires insérés. Des étagères de toutes sortes, des portemanteaux, des serres-livres ou même un support pour ordinateur qui témoignent à nouveau de la diversité du concept.

Paterres, étagères et autres accessoires rythment le motif ajouré tout en décuplant les possibilités de personnalisation.
Paterres, étagères et autres accessoires rythment le motif ajouré tout en décuplant les possibilités de personnalisation. Studio Designer

The Good Spots Destination Rennes

The good concept store La sélection IDEAT