Icône : Le fauteuil La Mamma de Gaetano Pesce fête ses 50 ans

Œuvre majeure de Gaetano Pesce, le fauteuil « La Mamma » vient de souffler sa cinquantième bougie et continue de faire polémique un demi-siècle après sa création.

La Mamma, jeune quinquagénaire

1968 : Gaetano Pesce, 28 ans, est sous la douche. Dans sa main, l’éponge qui reprend toujours sa forme lui inspire l’idée d’un siège auto-gonflant. Dans son atelier parisien, il fait des essais avec la matière du moment, la mousse de polyuréthane. L’éditeur Cesare Cassina (à la tête de C&B, qui deviendra plus tard B&B Italia) l’a, il est vrai, engagé pour introduire de l’art dans l’industrie. Pesce se sent donc libre de travailler sur la conception d’un siège hors normes, aux formes de déesse de la fécondité, habillée de tissu extensible. Le produit sort en 1969. On livre aux clients un disque qui, au contact de l’air ambiant, se gonfle pendant une heure. D’où son nom officiel Up 5, cinquième d’une série de mobilier dont l’assise en forme de pied de statue antique fait aussi sensation.

Le fauteuil UP5-6 est devenu une véritable icône internationale qui a ensuite été surnommé « La Mamma » et « Blow Up ».
Le fauteuil UP5-6 est devenu une véritable icône internationale qui a ensuite été surnommé « La Mamma » et « Blow Up ». DR

Gaetano Pesce voulait avant tout faire de cette « Mamma » une métaphore de la condition féminine, un objet politique aussi fort que les affiches qui fleurissent un peu partout en Europe au printemps 1968. Son repose-pied en forme de boulet retenu par une chaînette symbolise le poids de siècles de préjugés machistes dont il voyait les femmes prisonnières. Gaetano Pesce raconte ainsi le projet : « A l’époque, je racontais une histoire personnelle sur ce que j’entends par femme : la femme a toujours été, malgré elle, prisonnière d’elle-même. C’est pourquoi j’ai aimé l’idée de donner à ce fauteuil la forme d’une femme avec un boulet au pied, qui constitue l’image traditionnelle du prisonnier ».

« La Mamma » évoque un refuge maternel qui rappelle les statues des déesses de la fertilité de la préhistoire.
« La Mamma » évoque un refuge maternel qui rappelle les statues des déesses de la fertilité de la préhistoire. DR

La Mamma est retirée du catalogue en 1973, car le gaz Fréon qui permet de la gonfler est interdit (il est terriblement polluant…). B&B Italia réintroduit le fauteuil en 2000, au moment où la vague du mobilier vintage se forme. Pour ses 50 ans, B&B Italia a consacré toutes ses vitrines et une partie de son showroom historique de la Via Durini à l’Up 50, une version anniversaire tendue de tissu rayé proposée en six nouveaux coloris. Sans oublier « La Mamma » géante qui fut l’attraction de la Piazza del Duomo pendant le dernier salon de Milan. D’un point de vue strictement design, La Mamma reste un exemple de mobilier conçu en dehors des sentiers battus mais qui a su trouver (et retrouver !) le chemin de son public.

The good concept store La sélection IDEAT