Matali Crasset célèbre les 100 ans de Tissage Moutet

Pour ses 100 ans, le spécialiste du linge de maison Moutet s’est offert une collaboration avec Matali Crasset. Réputée pour son univers coloré et graphique, la designer propose une gamme de linge de maison qui revisite les origines basques de cette manufacture. IDEAT vous dit tout sur cette collection riche en couleurs !

Reconnu « Entreprise du patrimoine vivant » depuis 2006 et membre des Ateliers d’Art de France, le tisseur basque Atelier Moutet fête en 2019 ses cent années d’existence. Jeudi dernier, IDEAT a pu découvrir la collection anniversaire développée avec Matali Crasset. Pour ce sémillant centenaire, la designer, qui collabore autant avec Hermès que Carrefour, s’est immergée dans les archives de la maison. « J’ai pu travailler sans contraintes, nous a-t-elle confié. Et j’ai fait le choix de mettre en avant la force et la lignée du linge basque. » Une collaboration qui s’est étalée sur une année afin de donner vie à cette collection composée de dix produits.

A gauche, nappe Morlanne, issue de la collection « Archives ». A droite, torchon Tardets, issu de la collection « Archives ».
A gauche, nappe Morlanne, issue de la collection « Archives ». A droite, torchon Tardets, issu de la collection « Archives ». Julien Jouanjus

Après un long travail d’exploration des archives, Matali Crasset a proposé de rendre hommage au Pays basque en mettant en avant l’imaginaire de ses trois provinces situés dans la partie française à travers ses emblèmes et armoiries. « Nous sommes tombés sur une étiquette des années 50 très graphique, ce fût le point de départ du projet de torchons. » Biscaye, Navarre et Guipuzcoa naissent tour à tour en jouant sur différents traitements de tissages et de couleurs qui redonnent vie aux motifs ancestraux de la maison.

Les torchons Biscaye, Arbre et Main (2019) issus de la collection « Flag » de Matali Crasset pour Le tissage Moutet.
Les torchons Biscaye, Arbre et Main (2019) issus de la collection « Flag » de Matali Crasset pour Le tissage Moutet. Julien Jouanjus

La collection « Colonne sans fin » se base quant à elle sur les intemporels torchons à rayures pour symboliser les sept provinces basques. En ajoutant une certaine vibration dans les lignes, ce nouveau motif réinterprète la trame Moutet, ancrée dans la tradition basque. Matali Crasset délaisse ainsi le rectiligne pour une trame plus énergique et contemporaine qui se décline à travers des serviettes, une nappe, des torchons et un tote-bag modernes et colorés.

A gauche, « Colonne sans fin » (2019). A droite, torchon « Colonne sans fin » (2019).
A gauche, « Colonne sans fin » (2019). A droite, torchon « Colonne sans fin » (2019). Julien Jouanjus
La nappe « Colonne sans fin » saisie au château de Montsoreau (Maine-et-Loire).
La nappe « Colonne sans fin » saisie au château de Montsoreau (Maine-et-Loire). Julien Jouanjus

La collection baptisée « Flag » fait écho à la vision du Sud-Ouest de Matali Crasset. Une approche très organique et végétale traduit des éléments naturels emblématiques de la région : les montagnes, les forêts et les mains de ses habitants. Les torchons, eux, reprennent plusieurs symboles de l’Histoire du pays basque : les chaînes en forme de marelle rappellent la sanglante victoire de Las Navas de Tolosa, l’arbre celui du massacre de Guernica et les loups les rois de Biscaye. 

A gauche, torchon Flag Arbre (2019). A droite, torchon Navarre (2019).
A gauche, torchon Flag Arbre (2019). A droite, torchon Navarre (2019). Julien Jouanjus

Ce centenaire est aussi l’occasion pour Benjamin Moutet, dirigeant issu de la cinquième génération, d’affirmer son projet de réintroduire la culture du lin dans la région afin de tisser un vrai matériau local : « Le lin est cultivé aujourd’hui soit pour sa graine (destinée à l’alimentation animale), soit pour sa fibre (pour le textile). Ce sont deux cultures différentes. Notre objectif est de trouver comment valoriser cette filière, en utilisant simultanément les deux parties de la plante et ainsi dégager une double source de revenus pour les agriculteurs. »

The good concept store La sélection IDEAT