Nouvel éditeur : Pimp Your Waste met l’upcycling au service du mobilier

Nouvelle maison d’édition lancée par quatre jeunes diplômés en architecture, Pimp Your Waste s’attaque au gaspillage en proposant une gamme de mobilier intégralement fabriquée en matériaux de construction recyclés.

En France, près de 80 % des déchets sont produits par le secteur de la construction. Un constat alarmant et un enjeu environnemental qu’Alexis, Eric, Fabien et Nils ont décidé de prendre à bras le corps en 2018, alors qu’ils s’apprêtent à passer leur diplôme d’architecture à l’école de Paris-Malaquais. Au lieu de présenter un projet de bâtiment ou d’urbanisme pour valider leur cursus, les quatre étudiants imaginent Pimp Your Waste : un éditeur de mobilier éco-responsable dont 100 % des matériaux proviennent des rebuts de l’architecture.

Alexis, Eric, Fabien et Nils ont créé Pimp your waste à l’école d’architecture de Paris-Malaquais.
Alexis, Eric, Fabien et Nils ont créé Pimp your waste à l’école d’architecture de Paris-Malaquais. Pimp Your Waste

Pour façonner ses collections d’assises, de tables et de mobilier urbain, le quatuor parisien récupère toutes sortes d’éléments en bois. Une matière première facilement transformable qu’il déniche d’abord au centre de tri de Pantin, notamment pour créer du mobilier éphémère à destination du Parc de la Villette tout proche. Mais très vite, l’éditeur devient partenaire de RéaVie, une association environnementale qui l’invite à glaner directement des matériaux dans des espaces ou bâtiments promis à la démolition.

Mobilier urbain réalisé à l’occasion du Fab City Summit, organisé dans le Parc de la Villette en juin 2018.
Mobilier urbain réalisé à l’occasion du Fab City Summit, organisé dans le Parc de la Villette en juin 2018. ©Stefano_Borghi

« Notre objectif est d’intervenir avant l’étape de recyclage qui consiste à purement et simplement broyer la matière, précise Eric, l’un des cofondateurs. A l’inverse, nous exploitons la matière pour ses qualités existantes et essayons de la modifier à minima. Le but est de rester dans une démarche simple, qui témoigne également de l’histoire des matériaux. » Que ses éléments proviennent d’une ancienne caserne militaire ou d’un podium de la fashion week, chaque meuble raconte son parcours passé via un petit descriptif remis lors de la livraison.

En attendant le lancement d’une boutique en ligne, prévu dans les prochaines semaines, il est déjà possible de passer commande via le site de Pimp Your Waste.
En attendant le lancement d’une boutique en ligne, prévu dans les prochaines semaines, il est déjà possible de passer commande via le site de Pimp Your Waste. Pimp Your Waste

Si la valorisation des déchets et la technique du réemploi tendent actuellement à se démocratiser, elles se distinguent ici par une utilisation inédite des outils numériques. Tandis qu’« un scanner 3D low-tech » capte la géométrie de chaque élément pour constituer une banque de données, des algorithmes optimisent les phases de conception et de fabrication en indiquant les pièces les plus adaptées à la réalisation de tel ou tel modèle. Un processus qui minimise les chutes de bois et le temps de travail pour offrir une gamme la plus économe possible, en terme de coûts comme de matériaux. Du bon sens à tous les niveaux, à retrouver prochainement dans les réseaux des boutiques Emmaüs.

Fauteuil « Marcelle » de la collection « Ourcq » lancée en septembre 2018.
Fauteuil « Marcelle » de la collection « Ourcq » lancée en septembre 2018. Pimp Your Waste
Chaise « Gilbert », collection « Ourcq ».
Chaise « Gilbert », collection « Ourcq ». Pimp Your Waste

> www.pimpyourwaste.com

The good concept store La sélection IDEAT